Vers une diversification des produits dérivés de latex

Le Vietnam compte à ce jour 940.000 ha de plantations d’hévéas. Depuis dix ans, la filière de caoutchouc du Vietnam se focalise sur l’amélioration de la technique d’exploitation du latex et la sélection des semences. L’objectif est double : augmenter le volume de production de latex annuel et chercher à fabriquer des produits dérivés de latex pour augmenter la valeur ajoutée du secteur.




latex, caoutchouc, hévéas Production de matelas au sein de l’entreprise Dông Phu.
Augmentation des rendements de la production de latex

Selon le Groupe de caoutchouc du Vietnam (VRG), le rendement du latex naturel du Vietnam oscille entre 1,67 tonnes et 1,72 tonnes/ha. Pour obtenir ce résultat, ledit groupe a investi dans l’amélioration de la qualité des espèces, la technique culturale et les soins apportés aux plantations d’hévéas. Plus précisément, ce sont les espèces d’hévéas produites par le RRIV (Rubber Research Institute of Vietnam) qui sont développées par le groupe VRG sur ses plantations actuelles. Le groupe VRG compte 12 entreprises membres et 80 plantations d’hévéas qui s’inscrivent dans la liste du ''club de deux tonnes'' (le rendement moyen/ha). Les entreprises membres comme Phu Riêng, Dông Phu, Phuoc Hoà, Tây Binh s’efforcent toujours de maintenir ce rendement tout en appliquant les bonnes pratiques de culture du secteur.

Lors de la séance de travail avec l’association des journalistes de Hô Chi Minh-Ville, tenue le 18 mars dans la province de Binh Phuoc (Sud), M. Luu Minh Tuyên, directeur général de l’entreprise de caoutchouc Dông Phu a déclaré que pour augmenter la productivité des plantations d’hévéas, son entreprise avait mécanisé plusieurs phases d’exploitation et de production de latex. L’entreprise Dông Phu est aujourd’hui en capacité de planifier les techniques de récolte de latex, et met en place des formations pour les ouvriers qui travaillent directement sur les plantations d’hévéas. Tout ceci dans le but d’optimiser la compétence de la main-d’œuvre, contribuant à réduire les pertes de latex dans la phase d’exploitation.

Néanmoins, l’exploitation de latex naturel n’apporte pas à la filière un avantage prédominant. Suivant un avis d’expert, les entreprises doivent aujourd’hui transformer davantage leur latex en des produits industriels pour augmenter sa valeur ajoutée.

Vers une diversification des produits transformés

latex, caoutchouc, hévéas Production de gants sanitaires au sein de l’entreprise Khai Hoàn.
La transformation, toujours selon cet expert, pourrait prendre la forme par exemple de gants sanitaires, de bandes caoutchouteuses utilisées dans le transport, de caoutchouc technique, de matelas ou d’oreillers, de ballons dans le sport ou encore de fils caoutchouteux.

À l’heure actuelle, cinq des douze entreprises relevant du groupe VRG fabriquent des produits dérivés de caoutchouc, dont l’usine Dông Phu, qui produit des matelas, et l’usine de Khai Hoàn, des gants sanitaires.

Selon M.Dàm Duy Thao, directeur général de l’entreprise Dông Phu, basée dans la commune de Thuân Phu, district de Dông Phu, province de Binh Phuoc, grâce aux matières premières du groupe VRG, Dông Phu met sur le marché 40.000 matelas et 19.000 oreillers chaque année. Ces produits respectent la norme de qualité exigée par le groupe VRG et viennent concurrencer ceux des groups bien installés comme Kim Dan ou Dunloppilo. C’est grâce notamment au faible coût des matières premières (15% moins chères que d’autres) que l’entreprise Dông Phu a pu entrer avec succès sur ce marché.

À l’heure actuelle, les produits de Dông Phu sont présents dans plus de 50 villes et provinces du pays, avec plus de 300 succursales, agents, et 6 points d’exposition de produits. ''Grâce à la qualité de caoutchouc, le chiffre d’affaires dégagé des produits à base de caoutchouc a triplé par rapport à ceux de l’exportation de latex naturel à l’étranger'', a estimé M.Thao.

Autre réussite, celle de l’entreprise Khai Hoàn. Son directeur, Duong Duy Phu, a bien évidemment constaté une hausse de son activité pendant la crise sanitaire du COVID-19. La demande pour les gants sanitaires a explosé et son site de production a dû tourner à plein régime de sa capacité de production pendant plusieurs mois.

D’ordinaire, chaque année, l’entreprise Khai Hoàn, basée dans la commune de Lai Hung, district de Bàu Tràng, province de Binh Duong (Sud), exporte entre 13.000 et 15.000 tonnes de latex, servant ensuite de matières premières pour des entreprises. ''Entre 80 et 85% des produits de l’entreprise sont exportés vers les États-Unis, l’Union européenne, le Japon, la République coréenne, l’Australie, la Russie entre autres'', a déclaré M.Phu. ''En appliquant la bonne pratique de production du caoutchouc conformément à la norme internationale, les produits de Khai Hoàn répondent de manière rigoureuse à toute demande des marchés les plus exigeants'', a-t-il conclu.

Comme beaucoup de secteurs d’activités au Vietnam, il semble que l’heure soit à l’industrialisation et l’intégration des secteurs d’activité. Soyons sûrs que nous verrons dans les temps à venir davantage de produits réalisés à partir du caoutchouc.

Texte et photos : Truong Giang/CVN
News Related

AUTRES NOUVELLES

Belles perspectives pour la bourse vietnamienne en 2021

En 2020, la bourse vietnamienne a affiché la plus forte reprise en Asie du Sud-Est et comptait parmi les 10 marchés boursiers les plus résistants au monde. Depuis le début de l’année 2021,... Read more »

Covid-19: mesures pour écouler les produits agricoles

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural demande à ses organes de se rapprocher des autorités locales pour lever les obstacles à la production... Read more »

Da Nang cherche à attirer plus d’investissements singapouriens

Un webinaire visant à promouvoir les investissements de Singapour dans la ville de Da Nang (Centre) a eu lieu le 12 mai, offrant à la ville la possibilité de présenter son potentiel et... Read more »

E-commerce, une nouvelle passerelle vers le marché mondial pour les produits vietnamiens

Photo d’illustration : baoquocte.vn Nhân Dân en ligne – La pandémie de COVID-19 fait obstacle à l’exportation des produits vietnamiens à l’étranger. Face à cette situation, l’exportation en ligne via la plateforme de... Read more »

L’entreprise belge Ménart déploie des projets de traitement des déchets ménagers au Vietnam

Dans l’atelier de production d’équipements de la chaîne de traitement des déchets ménagers de l’entreprise belge Ménart. Photo : VNA. Nhân Dân en ligne – L’entreprise belge Ménart continue de finaliser la conception... Read more »

Le jus de canne à sucre du Vietnam breveté aux Etats-Unis

Vinamit a annoncé que son jus de canne à sucre brut et son jus de canne à sucre lyophilisé viennent d’être brevetés par Bureau américain des brevets et marques de commerce sur le... Read more »

COVID-19 : stabiliser le marché

Face aux évolutions complexes de l'épidémie de COVID-19, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Nguyên Hông Diên, vient de promulguer une directive sur la mise en place de mesures de stabilisation du... Read more »

Dix-neuf produits d’exportation de plus d’un milliard d’USD entre quatre mois

Entre janvier et avril, les téléphones et leurs composants ont été en tête des produits exportés, avec 18,4 milliards d'USD de chiffre d'affaires, en hausse de 19,4% en glissement annuel. Read more »

Quatre mois: 19 produits d’exportation de plus d’un milliard de dollars

Entre janvier et avril, les téléphones et leurs composants ont été en tête des produits exportés, avec 18,4 milliards de dollars, en hausse de 19,4% en glissement annuel. Read more »

Le PMI du secteur manufacturier atteint un record en avril

Le PMI du secteur manufacturier atteint 54,7 points en avril. Read more »