Une dette maîtrisée pour une croissance durable

Une bonne gestion a fait du Vietnam, autrefois pauvre et très endetté, un pays ayant réussi à maîtriser sa dette extérieure, qui n’a pas dépassé 50% du PIB ces cinq dernières années.





Ces cinq dernières années, la dette extérieure du pays n’a pas dépassé 50% du PIB, a informé Vo Huu Hiên, directeur adjoint du Département de la gestion de la dette et des finances extérieures (ministère des Finances).

La structure du solde de la dette extérieure de l’État diminue progressivement, passant de 59,7% en 2010 à 35,3% en 2020. La dette extérieure garantie par l’État a également tendance à diminuer progressivement, passant de 10,5% en 2010 à 6% en 2020.

À ce jour, le Vietnam a signé plus de 85 milliards d’USD d’aides publiques au développement (APD) et de prêts concessionnels avec des conditions favorables, dont une échéance moyenne de 13,8 ans et un taux d’intérêt moyen de 1,35%.

En outre, les emprunts extérieurs du gouvernement sont principalement des APD et des prêts concessionnels qui représentent 98% de la dette extérieure.

dette publique, croissance durable, APD, dette extérieure Le Vietnam s’applique toujours à utiliser efficacement les APD et les prêts préférentiels accordés par ses donateurs. Photo : VNA/CVN
Contrôler le déficit budgétaire

La structure des recettes budgétaires s’est déplacée vers une direction plus durable, augmentant la part des recettes intérieures et réduisant celle des recettes d’import-export et du pétrole brut, a déclaré le ministre des Finances, Dinh Tiên Dung. Selon lui, au cours du dernier mandat, le secteur financier s’est concentré sur le perfectionnement des institutions de l’économie de marché à orientation socialiste, en promouvant le processus d’innovation, de restructura-tion et de développement de l’économie ainsi que de l’intégration internationale, en restructurant le budget de l’État et la dette publique, renforçant la discipline ainsi qu’en améliorant l’efficacité dans l’utilisation des ressources. “Les recettes budgétaires de l’État pour la période 2016-2020 ont dépassé l’objectif fixé avec environ 6,9 millions de milliards de dôngs, soit plus de 25% du PIB”, a déclaré le ministre Dinh Tiên Dung.

Le ministère des Finances mettra l’accent sur le développement d’un système de revenus moderne, compatible avec le niveau de développement, d’intégration et les pratiques internationales, contribuant à créer un environnement d’investissement commercial transparent, moderne et pratique, à garantir des sources de revenus répondant aux besoins de développement socio-économique, de défense nationale et de sécurité. En outre, le secteur financier compte améliorer la gestion budgétaire, mettre en œuvre de manière synchrone et efficace des plans financiers quinquennaux, des plans de remboursement des prêts publics quinquennaux et des plans d’investissement public quinquennaux. Il compte également contrôler strictement le déficit budgétaire et la dette publique, garantir les équilibres importants de l’économie, renforcer la stabilité macroéconomique, assurer un système financier national sûr et durable ainsi qu’augmenter les notations de crédit.

Utilisation efficace des APD

Le Vietnam s’applique tou-jours à éliminer les goulets d’étranglement, à promouvoir le décaissement et l’utilisation efficace des APD et des prêts préférentiels accordés par ses donateurs.

dette publique, croissance durable, APD, dette extérieure Chantier de la ligne de métro Nhôn - gare de Hanoï, financée en grande partie
par des APD.
Photo : VNA/CVN
L’APD doit être exclusivement affectée à l’investissement au service du développement, selon la directive N°18 du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc sur le resserrement de la gestion et de l’utilisation de l’APD et des prêts préférentiels des donateurs étrangers. Ce texte détaille les axes pour attirer, gérer et utiliser ces fonds accordés par les donateurs étrangers entre 2021 et 2025. Ainsi, le Vietnam continuera de sélectionner et de préparer des projets d’investissements publics solides fondés sur leur efficacité socio-économique et financière dont le décaissement s’effectuera après 2020. Une démarche qui permettra d’assurer les investissements dans le développement au-delà de cette période.

Selon le document, les dépenses budgétaires excédentaires et la sécurité de la dette publique resteront dans les limites tolérées. Les prêts seront destinés aux domaines clés tels que les ports fluviaux et maritimes. Dans le même temps, le Vietnam travaillera sur des mécanismes d’aide aux entreprises dans l’accès aux prêts de la Banque mondiale (BM) et de la Banque asiatique de développement (BAD), ainsi qu’à des prêts préférentiels d’autres donateurs sans garantie du gouvernement afin de mettre en œuvre des projets et programmes sur les énergies renouvelables et d’adaptation au changement climatique.

L’APD et les prêts préférentiels ne seront utilisés que pour investir dans le développement et non pour couvrir les dépenses courantes. Les aides non remboursables seront consacrées principalement à l’ensemble des affaires sociales, au développement des institutions et des ressources humaines, aux transferts de connaissances et de technologies, ainsi qu’aux mesures globales d’adaptation au changement climatique.

Les domaines prioritaires des prêts sous forme d’APD comprennent la santé, l’éduca-tion, la formation professionnelle, la résilience au changement climatique, la protection de l’environnement et les infrastructures de transport. Les prêts préférentiels seront destinés aux projets d’infrastructures à grande échelle pouvant générer des revenus, ainsi qu’aux initiatives sociales à but non lucratif. Au cours de la période 2021-2025, les prêts étrangers seront attribués aux projets à haute valeur socio-économique, contribuant à stimuler la croissance en adéquation avec le développement durable, notamment dans les infrastructures et l’agriculture intelligente. La priorité sera donnée aux projets de lutte contre le changement climatique, d’amélioration de la qualité de l’environnement, dans l’éducation, la santé et les technologies.

Depuis une vingtaine d’années, environ 2 milliards d’USD d’ADP ont été octroyés à 23 programmes et projets agricoles du Vietnam : 17 sont achevés et six en cours. Ces projets contribuent à la modernisation des infrastructures rurales, à l’amélioration des compétences du personnel du secteur agricole et des agriculteurs ainsi qu’à la construction de zones de production spécialisées et tournées vers l’exportation. Près de 5.000 km de routes rurales, plus de 700 km de fossés, de nombreux lacs-réservoirs, stations de pompage en faveur d’une centaine de milliers d’hectares de cultures et près de 100 km de digues ont été améliorées. En parallèle, près de 600 marchés ruraux de 18 villes et provinces, 21 ports de pêche, une cinquantaine de fermes aquacoles et près de 30 ouvrages d’alimentation en eau propre ont été modernisés. Des millions de paysans ont suivi des cours sur les nouvelles techniques agricoles et la production durable. Thê Linh/CVN


News Related

AUTRES NOUVELLES

BAD : le Vietnam réagit rapidement pour maintenir la résilience de son économie

L’institution basée à Manille, aux Philippines prévoit une croissance de 6,7% en 2021 et de 7,0% en 2022 pour le Vietnam, compte tenu de sa réussite dans la lutte contre le Covid-19. Read more »

Phu Quôc, première ville insulaire, met le cap sur le développement durable

Le district insulaire de Phú Quôc, province de Kiên Giang (Sud) est devenue le premier janvier 2021 première ville insulaire du pays, selon la résolution n°1109/NQ-UBTVQH14 du Comité permanent de l’AN. Read more »

Le Vietnam s’attend à un rebond des fusions-acquisitions

Au premier trimestre, les investissements étrangers au Vietnam sous forme d'apports en capital et d'achat d'actions ont chuté de 58,8% par rapport à la même période de 2020. Cependant, une reprise est attendue... Read more »

Le Pakistan, premier marché du thé vietnamien au premier trimestre

Le Pakistan a été le premier débouché du thé vietnamien au premier trimestre, représentant 27,7% du volume total et 32,8% du chiffre d'affaires total des exportations nationales de thé. Read more »

Bloomberg: Nouveau record d’envois de fonds des Viet kiêu à HCM-Ville cette année

Cette année, la mégapole du Sud devrait accueillir un montant record de transferts de devises des Vietnamiens d'outre-mer. Read more »

Les importations nationales de véhicules ont le vent en poupe en 4 mois

Selon un récent rapport du Département général des Douanes, en avril, environ 14.000 véhicules finis de toutes sortes - dont 92% d'automobiles de moins de 9 places et monospaces - ont été importés... Read more »

Réduire la part de l’électricité au charbon et de l’hydroélectricité pour l’énergie solaire

Le groupe Electricité du Vietnam (EVN) prévoit de mobiliser cette année 32 milliards de kWh, 2,5 fois plus que l’an dernier, dont l’énergie solaire est d’environ 26,3 milliards de kWh. Read more »

Les ALE servent de tremplin pour l’exportation de riz

Le premier trimestre de 2021 s’est terminé sur une croissance des exportations, à l’exception des ventes de riz qui se sont contractées de 17,4% en volume par rapport à la même période de... Read more »

Réduire l’électricité au charbon et l’hydroélectricité pour faire de la place au solaire

Le groupe Electricité du Vietnam (EVN) prévoit de mobiliser cette année 32 milliards de kWh, 2,5 fois plus que l’an dernier, dont l’énergie solaire est d’environ 26,3 milliards de kWh. Read more »

Priorité au développement des forêts d’arbres de très grandes tailles

Ces dernières années, de nombreuses entreprises dans la province de Phu Yen se sont concentrées sur l'investissement dans la plantation et le développement des forêts de production pour mieux assurer les besoins en... Read more »