Un objectif ambitieux

Un objectif ambitieux

Nhân Dân en ligne – L’adoption du plan de relance par le Congrès américain a encouragé le président Joe Biden à lancer un plan de réhabilitation des infrastructures de plus de 2 000 milliards de dollars qu’il a appelé « un investissement unique dans une génération ».

Cependant, cette nouvelle proposition ne sera pas facilement approuvée, car les investissements nécessiteront une hausse de l’impôt sur les sociétés, l’une des questions les plus sensibles et les plus controversées aux États-Unis.

Dans son premier discours officiel, le 5 avril, la secrétaire au Trésor américain, Janet Yellen, a déclaré que le gouvernement américain travaillait avec les pays du G20 pour s’entendre sur un taux minimal d’imposition sur les entreprises à l’échelle mondiale. Selon la Maison-Blanche, l’instauration d’un taux d’imposition minimum permettra de créer un terrain de jeu plus équitable et de promouvoir l’innovation, la créativité, la croissance et la prospérité.

La nouvelle cheffe du Trésor a déclaré qu’il était important de « mettre fin aux pressions de la concurrence fiscale » et de s’assurer que les gouvernements « disposent de systèmes fiscaux stables qui génèrent des revenus suffisants pour les biens publics essentiels et la réponse aux crises et que tous les citoyens partagent équitablement le fardeau du financement du gouvernement ».

L’idée a été lancée par le secrétaire au Trésor américain dans le contexte où le président Biden vient d’annoncer un projet ambitieux sur l’investissement et le développement des infrastructures ainsi que la création d’emplois aux États-Unis, accompagné d’une série de changements dans la politique fiscale, misant sur l’augmentation de l’impôt sur les sociétés. Par conséquent, la proposition faite par le responsable du Trésor américain est considérée comme une initiative visant à ouvrir la voie à la promotion du dernier train de mesures économiques du président Biden, qui sera adopté au Congrès américain.

À la suite du programme de soutien économique pour faire face au Covid-19, approuvé par le Congrès américain en mars, un ambitieux plan d’investissement dans les infrastructures a été annoncé par le président Joe Biden, la semaine dernière à Pittsburgh, où l’économie locale est clairement passée des industries traditionnelles, telles que la mécanique et l’exploitation minière, aux soins de santé et à la technologie. Qualifiant le plan d’effort de transformation susceptible de créer « l’économie la plus résiliente et la plus innovante du monde », le président Joe Biden a souligné qu’il s’agissait du « plus grand investissement américain dans l’emploi depuis la Seconde Guerre mondiale ».

Avec un budget de plus de 2 000 milliards de dollars, le paquet d’investissement dans les infrastructures sera mis en œuvre sur une période de près de 10 ans. Les principaux volets seront les infrastructures de transport, les ports maritimes, les aéroports, les transports publics et la modernisation du réseau ; la construction et l’amélioration de logements sociaux ; l’augmentation des investissements dans les écoles, la formation professionnelle, les activités de recherche et développement, etc. Certains objectifs spécifiques ont été énoncés dans le plan, comme la modernisation de 20 000 kilomètres de routes et de 10 000 ponts et la construction de 500 000 maisons pour les personnes à faible revenu. On estime qu’avec une charge de travail aussi énorme, des millions de nouveaux emplois générant de bons revenus seront créés.

De nombreuses réactions positives sont apparues depuis l’annonce du nouveau projet d’investissement. Les investisseurs sont optimistes. L’indice des activités manufacturières aux États-Unis a augmenté. La bourse américaine est florissante depuis le début du nouveau trimestre.

Cependant, le nouveau projet d’investissements ne sera pas facilement approuvé. Au Congrès, les démocrates contrôlent la Chambre des représentants, mais conservent une majorité fragile au Sénat. Plus important encore, les investissements devraient engendrer une hausse de l’impôt sur les sociétés jusqu’à 28 %. Ce sera le plus gros obstacle, car les augmentations fiscales proposées sont toujours refusées par les entreprises américaines.

NDEL
News Related

AUTRES NOUVELLES

Médecine militaire : efforts inlassables des «Casques bleus» vietnamiens au Soudan du Sud

Les « Casques bleus » de l'Hôpital de campagne de niveau 2 N°2 au Soudan du Sud ont surmonté ensemble nombre de défis pour accomplir leur mission internationale de maintien de la... Read more »

Évènements dans le monde du 3 au 9 mai

* 3 mai : sommet entre la Pologne, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie et l’Ukraine. * 3 mai : réunion des dirigeants égyptiens et turcs sur la normalisation des relations des deux pays.... Read more »

Le gouvernement cambodgien décide de lever le verrouillage à Phnom Penh et Takhmao

Le gouvernement cambodgien a annoncé lundi soir la décision de lever le verrouillage à Phnom Penh et Ta Khmao (province de Kandal) à partir du 6 mai. Read more »

L’ASEAN+3 discute de l’intensification de la coopération au milieu du COVID-19

Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales de l’ASEAN+3 ont souligné l’importance des campagnes de vaccination dans l'accélération de la reprise économique de la région. Read more »

COVID-19: assistance des Vietnamiens infectés au Laos

Au moins 45 Vietnamiens à Vientiane ont déjà contaminé au COVID-19, selon le Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte du COVID-19 du Laos, lors d’une conférence de presse, tenue... Read more »

COVID-19 : Situation épidémique en Thaïlande et au Cambodge

La Thaïlande a signalé lundi 3 mai 2.041 nouveaux cas de coronavirus et 31 décès, le nombre quotidien le plus élevé de décès depuis le début de la pandémie. Read more »

Promotion du prestige et de la belle image du Vietnam

Le 29 avril 2021 à New York (États-Unis), l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la délégation vietnamienne auprès des Nations Unies, préside une réunion de bilan des activités en tant que président du... Read more »

La solution au Myanmar peut être élaborée à la “manière de l’ASEAN”

Une solution au problème du Myanmar peut être élaborée à la manière de l’ASEAN, a déclaré Zaw Min Tun, porte-parole de l’armée du Myanmar et du Conseil d’administration de l’État (SAC). Read more »

Le Conseil de sécurité apprécie les efforts de l’ASEAN sur la question du Myanmar

Tous les pays membres du Conseil de sécurité des Nations Unies ont apprécié le rôle central et les efforts de l’ASEAN dans la promotion de la recherche de solutions pacifiques à la question... Read more »

Le Conseil de sécurité se réunit pour la deuxième fois au siège à New York en 2021

Nhân Dân en ligne – Le 29 avril, au siège des Nations Unies à New York (États-Unis), l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, a présidé... Read more »