Un cas d’école…

C’est sur les Hauts plateaux du Centre que nous nous rendons aujourd’hui, et plus précisément à Dak Ro Wam, a l’heureuse particularité de faire peau neuve, grâce à la nouvelle ruralité.

Hanoi (VNA) - C’est sur les Hauts plateaux du Centre que nous nous rendons aujourd’hui, et plus précisément à Dak Ro Wa, une commune rattachée à la province de Kon Tum qui, en plus d’être peuplée essentiellement de Banars, a l’heureuse particularité de faire peau neuve, grâce à la nouvelle ruralité. C’est à tel point vrai que Dak Ro Wa fait aujourd’hui figure de cas d’école.

Un cas d’école…Une route est en train d'être bétonnée à Dak Ro Wa. Photo: VOV

De nouvelles routes bétonnées, de nouvelles exploitations de caféiers et d’arbres fruitiers, de nouvelles fermes d’élevages et surtout un niveau de vie rehaussé… Voilà, en quelques mots, à quoi se résume l’incroyable métamorphose qu’aura vécu - et en l’espace d’une petite décennie, s’il vous plaît! - Kon Jô Dri, l’un des villages jadis les plus pauvres de la commune de Dak Ro Wa. Ce village, on y accède par le pont Kon Klor, l’un de plus beaux spécimens de pont suspendu des Hauts plateaux, qui est ainsi devenu le plus court chemin vers un nouveau pays de Cocagne… Il faut dire qu’avec des bénéfices annuels oscillant entre 150 et 180 millions de dôngs (5.400 - 6.500 euros), les agriculteurs du cru ont de quoi exulter, même s’ils ont le triomphe modeste, à l’instar d’A Mim.

«Cette nouvelle ruralité, elle est synonyme de développement économique et d’amélioration du niveau de vie», nous dit-il. «Les gens ont pu bénéficier de prêts à taux préférentiel pour investir dans la caféiculture, la culture du laurier à suif et l’élevage… Et du coup, la pauvreté ne cesse de reculer. Maintenant, on a suffisamment d’argent pour se faire construire des maisons, pour acheter des véhicules, pour envoyer les enfants à l’école… Autant de choses qui étaient difficilement accessibles, avant…»

Un cas d’école…Photo. VOV

À en juger par les évolutions en cours à Kon Ko Tu, le village voisin, il semblerait bien que Kon Jô Dri soit en train de faire des émules… Sur place, la modernisation des infrastructures routières a permis non seulement de réduire le temps de déplacement, mais aussi de favoriser le transport des produits agricoles. Mais tout a un prix. Y Maih, elle, a dû céder une partie de son terrain pour permettre l’élargissement de la route. Loin de s’en plaindre, elle estime - et à juste titre - avoir investi pour le bien de la communauté, forcément indissociable du sien…

«Oui, c’est vrai qu’on a cédé du terrain, mais je ne regrette rien, au contraire… Regardez, elle est quand même beaucoup mieux, cette route, et pas seulement pour les enfants qui l’empruntent pour aller à l’école: elle facilite le commerce, ce qui est une excellente chose!», se félicite-t-elle.

Pour en arriver à ce beau résultat, les autorités de Dak Ro Wa ont élaboré une stratégie de développement et multiplié les opérations de sensibilisation auprès de la population. De manière générale, la commune n’a pas lésiné sur les moyens: 100 milliards de dôngs, soit 3,6 millions d’euros, ont été investis au cours des dix dernières années…

En termes de réalisations, cette Dak Ro Wa en cours de nouvelle ruralisation peut s’enorgueillir de posséder 35 kilomètres de routes vicinales asphaltées ou bétonnées et trois nouveaux transformateurs qui devraient lui permettre d’être enfin connectée au réseau électrique national. Mais c’est encore en termes de réduction de la pauvreté que les résultats sont les plus impressionnants puisque la commune ne compte plus que 10% de foyers pauvres et que le revenu annuel moyen tourne désormais autour de 40 millions de dôngs (1440 euros).

Cela étant, il reste encore à Dak Ro Wa du chemin à parcourir puisqu’elle n’est pas encore officiellement une commune néo-rurale. Qu’on se rassure: ce devrait être le cas dès 2023, comme nous l’explique Doàn Van Hâu, le président du comité populaire.

«Pour l’instant, on en est à 12 critères: 12 sur 19», nous indique-t-il. «L’objectif, pour 2021, c’est de cocher trois cases supplémentaires qui concernent les voies de communication, l’organisation de la production et la protection de l’environnement. Mais vous savez, le cœur de notre stratégie de développement, ça reste vraiment la population…»

À ce stade, on voit difficilement comment la dynamique de progrès ainsi enclenchée pourrait connaître un ralentissement, d’autant que la population locale est aussi impliquée que motivée… - VNA/VOV
News Related

AUTRES NOUVELLES

La Swiss-Vietnamese Business Gateway voit le jour

La Swiss-Vietnamese Business Gateway (SVBG), une organisation à but non lucratif basée à Lausanne, en Suisse, a vu le jour le 28 février lors d’une cérémonie organisée par l’ambassade du Vietnam en... Read more »

Le gouvernement donne en principe son approbation aux projets de construction des ZI

Le gouvernement a donné son feu vert à un certain nombre de projets de zones industrielles (ZI) dans la province de Nghe An (Centre) et dans les provinces de Nam Dinh et Vinh... Read more »

Diminution des arrivées de navires internationaux au Vietnam

Au cours des deux premiers mois 2021, les arrivées de navires étrangers aux ports maritimes vietnamiens étaient de 4.900, soit une diminution de 6% en glissement annuel. Read more »

La VNA accompagne Hai Duong dans le combat contre le COVID-19

L'Union de la jeunesse communiste de Ho Chi Minh de VNA a collaboré avec d'autres unités pour présenter 30.000 masques faciaux et 1.000 bouteilles d'antiseptique à Hai Duong. Read more »

Les exportations des produits aquatiques en hausse 

La valeur des exportations des produits aquatiques a atteint 405 millions d’USD en février, portant le chiffre des deux premiers mois de 2021 à plus d’un milliard d’USD, en hausse de 2,2% en... Read more »

Les exportations des produits aquatiques augmentent de 2,2% en deux mois

La valeur des exportations des produits aquatiques a atteint 405 millions de dollars en février, portant le chiffre des deux premiers mois de 2021 à plus d’un milliard de dollars Read more »

L’IPC de Hanoi en légère hausse en février

Selon le l'Office général des statistiques, en février, l'indice des prix à consommation (IPC) de Hanoi a augmenté de 1,8 % en un mois et de 0,43 % sur un an. Read more »

La permanence du gouvernement discute des modèles d’administration urbaine à HCM-Ville et Da Nang

Une réunion avec la permanence du gouvernement sur l'organisation pilote de l'administration urbaine à Hô Chi Minh-Ville et à Da Nang a eu lieu lundi, 1er mars, à Hanoi. Read more »

Ho Chi Minh-Ville: hausse des exportations en janvier/février

Les exportations de Ho Chi Minh-Ville vers les marchés étrangers en février se sont chiffrées à 4,04 milliards de dollars, en hausse de 2,5% par rapport à janvier, selon la VNA en citant... Read more »

HCM-Ville: hausse des exportations des deux premiers mois

Les exportations de Hô Chi Minh-Ville vers les marchés étrangers en février se sont chiffrées à 4,04 milliards d'USD, en hausse de 2,5% par rapport à janvier, selon l’Office municipal des statistiques. Read more »