Tout savoir sur les coutumes du Têt au Vietnam

Le Têt est la fête la plus importante des Vietnamiens en général, des Kinh majoritaires en particulier. Elle donne lieu à des retrouvailles, des visites réciproques et des cérémonies.

Hanoi (VNA) – Le Têt est la fête la plus importante des Vietnamiens en général, des Kinh majoritaires en particulier. Elle donne lieu à des retrouvailles, des visites réciproques et des cérémonies. Mais quelles en sont les coutumes?

Tout savoir sur les coutumes du Têt au VietnamDepuis le sixième des rois Hùng, fondateurs du premier État vietnamien, les Kinh confectionnent des gâteaux de riz gluant à l’occasion du Têt. Photo: VNA


Entre le 23e et le 30e jour du dernier mois lunaire, les Kinh se rendent sur les tombes familiales. Ils y déposent des plateaux d’offrandes composés de fruits et de fleurs, brûlent des bâtonnets d’encens, invoquent les ancêtres et les invitent à rentrer à la maison, le temps d’un Têt. Cette coutume traduit la piété filiale, qui constitue le fondement de l’identité culturelle vietnamienne.

Le 23e jour est la fête dédiée au génie du foyer. D’après la croyance populaire, c’est le jour où le génie du foyer, qui a veillé sur les affaires familiales durant toute l’année, monte au ciel pour rapporter à l’Empereur de Jade ce qu’il a vu. Pour lui souhaiter un bon voyage, la famille nettoie la cuisine et prépare un plateau copieux, trois costumes en papier, deux pour homme et un pour femme, trois petites carpes jaunes dans un petit bassin. La légende du génie du foyer est une histoire d’amour complexe et tragique entre une femme et deux hommes - ceci explique cela. Mais lorsque ceux-ci sont promus génie du foyer, le trio occupe ensemble ce poste et monte au ciel à dos de carpes. Rendre hommage à ce génie triple est une manière, pour les Kinh, de faire vœu de paix et de bonheur familial.

Depuis le sixième des rois Hùng, fondateurs du premier État vietnamien, les Kinh confectionnent des gâteaux de riz gluant à l’occasion du Têt, le banh chung carré symbolisant la terre et le banh dày rond représentant le ciel. Mis l’un à côté de l’autre, ces gâteaux traduisent l’harmonie universelle et le souhait d’une année paisible et prospère.

«La confection et la cuisine du banh chung sont pour les enfants un spectacle attendu à chaque Têt. L’image de la famille au grand complet réunie autour de la marmite géante restera ancrée dans leur mémoire et les incitera à perpétuer la tradition», affirme Dinh Thanh Tu, une Hanoienne. «Je ne connais aucun autre peuple qui fait d’un gâteau de riz gluant un objet aussi sacré que les Vietnamiens, qui en font un cadeau et un plat à partager.»

Tout savoir sur les coutumes du Têt au VietnamLes fleurs du pêcher. Photo: bnews.vn


Les fleurs comptent parmi les incontournables du Têt. Les Kinh du Nord choisissent la branche de pêcher de préférence aux fleurs rouges, ou le kumquat. Plus la couleur des fleurs est foncée, plus le kumquat compte de fruits, plus de chance la famille aura. Dans le Centre et le Sud du pays, c’est la branche de prunier aux fleurs jaunes, symbole d’élégance et de réussite, qui s’impose.

«Fleurir sa maison à l’occasion du Têt est un acte culturel», estime Trân Phi Công, un horticulteur de Nam Dinh. «Avant d’être cueillie, la fleur a absorbé la quintessence de l’Univers pour nous offrir son parfum et sa beauté, qui inspirent tant de joie et d’espoir». Les jours du Têt, les gens se rendent visite les uns les autres. Les enfants souhaitent santé à leurs grands-parents et aux adultes en général, lesquels leur souhaitent, en retour, chance et réussite, en leur remettant des étrennes rouges rectangulaires, qui contiennent uniquement des billets de banque flambant neufs.

Dans les villages, il est de coutume d’ériger une perche rituelle le 23e jour du dernier mois lunaire et de la descendre le 7e jour du Nouvel An, fait savoir Trân Doàn Lâm, chercheur en culture.

Tout savoir sur les coutumes du Têt au VietnamLes plats et les offrandes pour le réveillon. Photo: thethaovanhoa.vn

«La perche rituelle représente l’énergie universelle et montre aux morts le chemin de retour à la maison. Il s’agit d’un tronc de bambou dont la cime est couverte de feuilles de cactus, de banian ou d’ananas censées chasser les mauvais esprits. Y sont également accrochés un petit panier contenant de l’argent, de l’or, des pièces de monnaie, des effigies d’animaux et des talismans, qui varient d’une région à une autre», indique-t-il.

L’autre grande tradition incontournable du Têt consiste en des visites de pagodes et de temples. C’est en se recueillant devant Bouddha et les divinités que la population démarre la nouvelle année en toute sérénité. – VOV/VNA

News Related

AUTRES NOUVELLES

La Journée nationale de la poésie annulée à cause de l’épidémie de COVID-19

L’Association des écrivains du Vietnam a décidé d’annuler la Journée annuelle de la poésie vietnamienne, prévue le 26 février, en raison des développements complexes du COVID-19. Read more »

Hanoi : la rue de livres du Tết 2021

Nhân Dân en ligne – La rue de livres pour le Tết traditionnel du Buffle (Nouvel An lunaire) 2021, ayant pour thème « Offrir des connaissances au printemps – Se réunir pendant le Tết »,... Read more »

Demander une calligraphie, une belle coutume des Vietnamiens

Autrefois, à l’occasion du Têt, il était de coutume pour les Vietnamiens d’aller chez un maître ou un lettré pour lui demander de rédiger de jolis idéogrammes. Read more »

Réveiller les espaces patrimoniaux de Hanoï

Actuellement, beaucoup d’espaces publics ou d’ouvrages architecturaux historiques de Hanoï sont tombés dans l’oubli et leurs valeurs ne sont pas valorisées correctement. Heureusement, quelques projets artistiques sont déployés pour donner un nouveau souffle... Read more »

Une visio-conférence internationale sur la conservation de la diversité linguistique

Une visio-conférence internationale portant sur des questions pratiques de la conservation de la diversité linguistique a eu lieu à l’occasion de la Journée internationale de la langue maternelle. Read more »

Lancement d’un livre portant sur le Président Ho Chi Minh et le Noir

Nguyen Dai Trang a choisi le février pour lancer son livre "Ho Chi Minh: La Noir et des ouvrages sélectionnés sur le racisme", - moment pour honorer les patrimoines de la communauté... Read more »

La perspective optimiste de la peinture sur soie au Vietnam

Un second souffle semble récemment souffler sur le marché de la peinture sur soie. Il y a en effet de plus en plus de collectionneurs. Dans le passé, le nombre d’artisans de peinture... Read more »

Les fêtes printanières

Chaque année, pas moins de 8000 fêtes sont organisées au Vietnam. Les fêtes ayant trait à l’histoire représentent 4% du total et les fêtes religieuses, 16%. Read more »

Quand les joueurs de gongs Ede s’adaptent à la vie moderne

Au fur et à mesure que leur mode de vie et leurs coutumes ont changé, les Ede de la province de Dak Lak ont changé leur façon de jouer du gong. Read more »

Escrime : de l’espoir malgré les difficultés

L'escrime a été l'un des succès du Vietnam lors des dernières éditions des Jeux d'Asie du Sud-Est. Cependant, cette discipline connaît actuellement une période de transition et cherche les jeunes talents de demain... Read more »