Procès contre des firmes chimiques ayant produit l’agent orange en France

Le procès intenté par Trân Tô Nga contre 26 firmes chimiques ayant produit ou commercialisé l’agent orange pendant la guerre au Vietnam s'est tenu le 25 janvier à Paris.

Trân Tô Nga, procès, agent orange/dopxineL’ancienne journaliste et militante française d’origine vietnamienne Trân Tô Nga. Photo: VNA

Paris (VNA) - Le procès intenté par l’ancienne journaliste et militante française d’origine vietnamienne Trân Tô Nga contre 26 firmes chimiques ayant produit ou commercialisé l’agent orange pendant la guerre au Vietnam s’est tenu lundi 25 janvier à Évry, au sud de Paris.

Trân Tô Nga, une Viêt kiêu de France, née en 1942, est originaire de Soc Trang (Sud). Elle a été reporter de l'Agence d'Information de Libération - Thông tân xa giai phóng, un des deux organes prédécesseurs de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA en abréviation anglaise).  Elle-même victime de ce produit toxique.  Le procès intenté par Trân Tô Nga contre 26 firmes américaines productrices de produits toxiques, a débuté en avril 2014.

À côté de nombreux vétérans français, Trân Tô Nga a participé à de nombreuses activités philanthropiques pour soutenir les enfants démunis, construire des écoles dans des régions reculées. Elle est une véritable «passerelle d’amitié» entre le Vietnam et la France. Elle s’est vu décerner la Légion d’honneur par le gouvernement français.

Trân Tô Nga a consacré des années de sa vie à mener cette action en justice, une action qui pourrait être couronnée de succès.

 
Trân Tô Nga, procès, agent orange/dopxineTrân Tô Nga répond aux questions des journalistes. Photo: VNA

Lors de la 19e audience du procès, tenue fin juin dernier, le juge a décidé d'ouvrir le 12 octobre une autre audience devant le Tribunal de Grande instance d’Evry, en banlieue de Paris. Ce procès a été reporté jusqu’au 25 janvier 2021.

Trân Tô Nga, procès, agent orange/dopxineL'audience du procès. Photo: VNA

De 1961 à 1971, l’armée américaine a déversé 80 millions de litres de défoliants au Vietnam, lesquels contenaient près de 400 kg de dioxine, un produit hautement toxique qui perturbe les fonctions hormonales, immunitaires et reproductives de l'organisme.

Selon l’Association des victimes de l’agent orange/dioxine du Vietnam (VAVA), le pays compte plus de 4,8 millions de personnes directement exposées au défoliant, dont 3 millions en subissent encore les séquelles. Des centaines de milliers d’entre eux sont décédés dans la douleur. D’autres continuent de combattre tant bien que mal leurs maladies, souvent incurables. De nombreux enfants sont nés malformés ou condamnés à une vie végétale…. - VNA

News Related

AUTRES NOUVELLES

COVID-19 : Vingroup octroie 20 milliards de dongs pour les essais cliniques du vaccin COVIVAC

Le ministère de la Santé a reçu 20 milliards de dongs de Vingroup au service des essais cliniques du vaccin anti-COVID-19 "Made in Vietnam" COVIVAC. Read more »

Des milliers de jeunes de la capitale commencent à effectuer les services militaire et policier 2021

Plus de 4.000 jeunes de la capitale et nombre d'autres de 20 autres localités ont commencé à effectuer les services militaire et policier. Read more »

Les élèves de Hanoï vont retourner à l’école le 2 mars

Les élèves des niveaux du préscolaire et du secondaire à Hanoï retourneront à l'école à partir du 2 mars après une période de pause en raison des risques liés au COVID-19. Read more »

Des jeunes de plusieurs localités en route vers l’armée

Dans la matinée du 27 février, 30 villes et districts de la capitale ont simultanément organisé une cérémonie marquant le départ des jeunes effectuant le service militaire en 2021. Read more »

L’Agence vietnamienne d’information félicite le personnel du secteur de la santé

Une délégation de la VNA conduite par son directeur général adjoint Le Quoc Minh est allée féliciter plusieurs établissements médicaux à l'occasion de la Journée des médecins vietnamiens. Read more »

COVID-19 : 2e phase des essais du vaccin NanoCovax sur des humains

Un volontaire participe à la 2e phase des essais du vaccin NanoCovax. Photo : VOV. Nhân Dân en ligne – La 2e phase d’essais du vaccin NanoCovax produit par le Vietnam sur des... Read more »

Le Vietnam pourrait autoriser deux autres vaccins de COVID-19

Photo d’illustration : qdnd.vn Nhân Dân en ligne – Le ministère vietnamien de la Santé envisage d’importer deux autres vaccins de COVID-19 produits par les sociétés Moderna aux États-Unis et JSC Generium en... Read more »

Aide australienne pour améliorer le travail social pour les femmes et les enfants maltraités

Plus de 30 consultants et travailleurs sociaux ont commencé un cours de trois jours financé par l'Australie pour améliorer leur travail auprès des femmes et des enfants victimes de violence dans le... Read more »

Les soldats en blouse blanche de Truong Sa

Depuis plus 45 ans, de nombreux médecins rattachés à l’Hôpital militaire 175 s’occupent des patients sur l’archipel de Truong Sa (Spratleys). Read more »