Premier colloque international sur la traduction au Vietnam

Le colloque international : "Traduction dans l’ère 4.0 : formation, recherche et pratique" (UCIT 2020) s’est déroulé le 27 octobre à Hanoï.

Hanoi (VNA) - Le colloque international : "Traduction dans l’ère 4.0 : formation, recherche et pratique" (UCIT 2020) s’est déroulé le 27 octobre à Hanoï. De nombreux diplomates, gestionnaires, enseignants, experts et scientifiques vietnamiens et étrangers y ont participé.

traduction, VietnamUCIT 2020 est le premier colloque international sur la traduction au Vietnam.

UCIT 2020 est le premier colloque international sur la traduction organisé au Vietnam. L’événement a été placé sous les auspices de l’Université des langues étrangères (relevant de l’Université nationale de Hanoï) et l’École normale supérieure de Taïwan (Chine). Le colloque a mis l’accent sur les questions liées à la formation des traducteurs et interprètes dans les établissements éducatifs vietnamiens et étrangers et sur les mesures visant à augmenter la qualité de cette formation, notamment dans l’ère 4.0.

"UCIT 2020 constituera également un pont entre les établissements éducatifs et les entreprises qui fournissent des services en la matière ainsi que les organisations qui nécessitent l’aide de traducteurs et d’interprètes", a souligné Lâm Quang Dông, vice-recteur de l’Université des langues étrangères. Il a ajouté que ce pont contribuera à "diversifier les programmes de formation, de favoriser la pratique et les stages ainsi que de faciliter l’accès à l’emploi pour les étudiants".

À cette occasion, les intervenants ont discuté de la situation de la traduction et ont abordé la qualité, les problèmes à résoudre ainsi que les critères à évaluer. "Des changements importants ont été réalisés ces derniers temps, l’objectif étant d’augmenter la qualité de la formation par l’amélioration des méthodes d’enseignement des langues étrangères dans les universités et l’application des technologies modernes dans le secteur", a informé Trân Trong Hung, chef adjoint du Comité de la gestion du Projet national de langues étrangères. Il a également félicité la formation offerte par l’Université des langues étrangères qui se concentre davantage sur la pratique. "Grâce à cette formation, les étudiants bénéficieront d’une meilleure préparation pour leur avenir", a-t-il insisté.

Nécessité d’une association de traducteurs et d’interprètes

traduction, VietnamLe colloque a vu la participation de nombreux diplomates, traducteurs et interprètes chevronnés. 



Au Vietnam, "aucune université n’offre de parcours spécialisé dans la traduction/interprétation. En général, cet enseignement s’inscrit parmi les dizaines de disciplines du programme universitaire. De plus, le pays n’a aucune association de traducteurs et d’interprètes", a informé Bùi Thê Giang, ancien ambassadeur vietnamien auprès de l’ONU. "Il est temps de changer cette situation", a souligné le diplomate, "et le colloque UCIT 2020 est un premier pas dans la résolution de ce problème urgent".

Le colloque a attiré des diplomates et des traducteurs, interprètes chevronnés qui ont fait part de leurs expériences ainsi que de leur point de vue à l’audience. "La traduction au Vietnam se développe considérablement, à la fois au Nord et au Sud du pays. Aujourd’hui, plus de 50% des livres de 59 éditions sont des traductions", a partagé Pham Van Chuong, ancien chef adjoint de la Commission des relations extérieures du Comité central du Parti communiste du Vietnam.

Le nombre de traducteurs ne cesse d’augmenter et la plupart d’entre eux sont jeunes. Dix langues étrangères sont récurrentes : l’anglais, le français, le japonais, le chinois, le coréen, l’allemand, l’espagnol, l’italien, le russe et le polonais. Pourtant, la qualité de la traduction laisse encore à désirer. Beaucoup de traducteurs n’ont pas de vraie passion pour leur métier. Les jeunes traducteurs ne consacrent pas assez de temps aux recherches qui leur permettraient d’élargir leurs connaissances. Pour être un bon traducteur, il est nécessaire de maitriser tant la langue source que la langue cible et d’avoir des connaissances profondes sur les deux cultures. "Si le traducteur n’a que des connaissances limitées sur le sujet qu’il traite, la qualité de sa traduction sera médiocre", a conclu M. Chuong, qui exerce le métier de traducteur depuis 1955 et d'interprète depuis 1963.

Tôn Nu Thi Ninh, ancienne ambassadrice du Vietnam en Belgique et à l’Union européenne, a noté l’évolution des besoins des clients en matière de services d’interprétation. Ils s’étendent à de nouveaux secteurs en raison de l’intégration économique internationale : environnement, énergies renouvelables, villes intelligentes, hygiène alimentaire…

Les services d’interprétation simultanée, d’interprétation consécutive et d’interprétation en ligne (à cause du COVID) connaissent également une demande croissante. Les interprètes de langue anglaise sont les plus recrutés. Mais si de nombreuses sociétés proposent des services de traduction et d’interprétation, il reste néanmoins de gros efforts à fournir pour atteindre une meilleure qualité. - CVN/VNA

News Related

AUTRES NOUVELLES

Trois condamnations pour organisation du séjour irrégulier des étrangers au Vietnam

Le Tribunal populaire de Hô Chi Minh-Ville a condamné trois personnes pour organisation et fait d’agir comme intermédiaire en vue de l’organisation du séjour irrégulier des étrangers au Vietnam. Read more »

Organisation de vols payants pour le rapatriement des ressortissants vietnamiens

Le rapatriement des ressortissants vietnamiens des pays étrangers. Photo d’illustration. VNA Nhân Dân en ligne – Le Département de l’aviation civile du Vietnam a envoyé un document au Département consulaire relevant du ministère... Read more »

Organiser de vols à forfait pour rapatrier les citoyens vietnamiens

La CAAV vient d'envoyer un document au Département consulaire du ministère vietnamien des Affaires étrangères sur l'organisation de vols à forfait pour ramener les citoyens vietnamiens Read more »

Poursuite des assistances aux localités touchées par les catastrophes naturelles

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a décidé de fournir près de 62 milliards de dongs (2,68 millions de dollars) prélevés sur les réserves du budget central, à quatre provinces du Nord. Read more »

Les équipes vietnamiennes remportent le concours étudiant de l’ASEAN 2020 sur la sécurité de l’information

HCMUS.Twice, une équipe d'étudiants de l'Université des sciences naturelles de l'Université nationale du Vietnam à Ho Chi Minh-Ville a triomphé de la dernière manche du concours étudiant de l'ASEAN. Read more »

La FUF de médecine souffle son 15e anniversaire

Une quinzaine d’années se sont écoulées depuis l’ouverture de la filière universitaire de la Francophonie (FUF) à l’Université de médecine de Hanoï (UMH) en 2005. Read more »

Vaccin anti-COVID-19 : le Vietnam prévoit des essais sur les humains fin novembre 2020

Les essais sur les humains du vaccin anti-COVID-19 devraient être lancés fin novembre. Photo : VNA. Nhân Dân en ligne – Le laboratoire Nanogen de Hô Chi Minh-Ville procédera à des tests cliniques... Read more »

Intempéries : Thua Thien-Hue reçoit des assistances

Le président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam, Tran Thanh Man, et la vice-présidente vietnamienne, Dang Thi Ngoc Thinh, ont remis des assistances à la province de Thua Thien... Read more »

Le Vietnam ambitionne de figurer parmi les 50 pays ayant la gouvernance électronique

«Bilan des réformes administratives pour 2011-2020 et vision pour 2021-2030». Tel était le thème du colloque organisé à Hô Chi Minh-ville par la direction gouvernementale des réformes administratives. Read more »

La présidente de l’AN rend visite aux familles de soldats morts lors des intempéries

La présidente de l’AN Nguyên Thi Kim Ngân s’est rendue dans la province de Nghê An le 30 novembre pour présenter ses condoléances aux familles de deux soldats morts pendant les opérations de... Read more »