Plans d’action pour renforcer les exportations des produits aquatiques

L’objectif d'enregistrer 12 milliards d'USD à l’exportation de produits aquatiques d’ici 2025 s’avère plausible à condition que les exportateurs de cette filière parviennent à améliorer la qualité des produits aquatiques, relate un dernier rapport de l’Association des exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP).




produits aquatiques, exportations, mesures La valeur des exportations des produits aquatiques du Vietnam devrait atteindre douze milliards d'USD en 2025.
Une kyrelle de programmes d’action d’ici 2025 a été communiquée lors du 6e congrès de l’Association des exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP), pour son mandat 2020-2025, le 22 décembre, tenu dans la mégapole du Sud. L’accent a été mis sur de nouvelles orientations de développement de la filière aquatique ainsi que des politiques et initiatives destinées à favoriser la production, la transformation et à renforcer les exportations aquatiques en période de crise sanitaire causée par le COVID-19 et celles de la période post-COVID-19.

Des activités de promotions commerciales continues

Lors du congrès, la VASEP s'est déterminée à porter son fort soutien à ses entreprises membres pour renforcer les exportations via les activités de promotions commerciales, l’extension du marché, les programmes publicitaires de produits aquatiques du Vietnam sur ses marchés importants et traditionnels, en plus du renforcement de coopération internationale en matière de technologies et de commerce. Pour ce faire, elle a sollicité une participation active de la part des organismes compétents dans la perfection de politiques avantageuses et favorables aux entreprises spécialisées en la matière.

Par ailleurs, la VASEP coopérera étroitement avec le ministère de l’Agriculture et du Développement rural et celui de l’Industrie et du Commerce dans la poursuite des procédures contre les plaintes antidumping menées par des marchés concurrents tout en recherchant des solutions efficaces pour se débarrasser de blocages sur les marchés importateurs. Au cours des cinq dernières années, cette association a organisé une centaine de colloques, conférences de formation, symposiums relatifs à la fourniture d’informations du marché, à la mise à jour des politiques, des directives, conduites par le gouvernement sur l’import-export, sur la pêche illicite, non réglementée et non déclarée (INN), entre autres.

Selon Nguyên Thi Thu Sac, vice-présidente de la VASEP, le chiffre d’affaires des produits aquatiques exportés du Vietnam devrait s’établir à 8,6 milliards d'USD en 2020, dont celui des fruits de mer représentant 3,2 milliards d'USD. Pourtant, parmi certains exportateurs vietnamiens, il reste encore un certain nombre de présumés contrevenants à la pêche illicite, ce qui affecte gravement leurs activités commerciales sur le marché international, à quoi s’ajoute la chute du volume d’importation de nombreux marchés à cause de la pandémie du COVID-19.

Lê Quôc Doanh, vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, a déclaré lors du congrès qu’en dépit des résultats obtenus en 2020, d’une vue globale, la transformation et l’exportation des produits aquatiques du Vietnam connaissent de nombreux défis. Plus précisément, en interne, il existe une pénurie de matières premières pour la production, une structure inadéquate des produits d'exportation et une infrastructure limitée au service de cette filière, en particulier pour les fruits de mer.

Une croissance de 10% en 2021 serait-elle possible ?

produits aquatiques, exportations, mesures Le chiffre d’affaires pour les exportations de produits aquatiques du Vietnam est estimé à hauteur de 8,6 milliards d'USD en 2020. Photo : VNA/CVN
Selon la VASEP, grâce aux accords commerciaux ratifiés avec nombre de pays importateurs, il est prévu que les exportations de fruits de mer du Vietnam en 2021 augmenteront de 10% pour plus de 9,4 milliards d'USD. Cependant, pour que cette filière atteigne une valeur élevée, la VASEP propose au gouvernement de se concentrer sur la restructuration du secteur de la pêche vers un développement plus durable. En parallèle, les organismes compétents se verront obligés de guider régulièrement les producteurs dans la mise en pratique d’une production sûre pour répondre aux critères requis par les pays importateurs. La VASEP ambitionne d’atteindre en 2030 une production totale de produits aquatiques à hauteur de 10 millions de tonnes dont celle de l'exploitation des produits aquatiques serait d'environ 25 à 30%, le rendement d’élevage aquatique représenterait entre 70 et 75%, et en ce sens, la valeur du chiffre d'affaires des exportations nationales de produits aquatiques devrait atteindre entre 18 et 20 milliards d'USD.

Entre-temps, la VASEP se devra d’imposer des solutions qui correspondent aux difficultés éventuelles en période de crise sanitaire à laquelle nombre de pays sont confrontés. Objectivement, les conséquences laissées par la pandémie de COVID-19 sur l'économie mondiale persisteront dans les années à venir, la croissance du PIB sera probablement sombre jusqu'en 2022-2023. En outre, les barrières telles que la taxe antidumping sur les crevettes et les pangasius sur le marché américain ne seront pas supprimées dans l’immédiat. Le processus de demande de suppression de l’avertissement (INN) suscite de nombreuses difficultés qui ne sont pas résolues à ce jour. Le marché chinois est considéré comme un marché potentiel avec une demande croissante d'importations de fruits de mer, mais ce marché a commencé à renforcer les restrictions sur les produits aquatiques importés, entraînant également un obstacle majeur pour le Vietnam, estime la VASEP.

Du point de vue du producteur, Hô Quôc Luc, président de la Société par actions Sao Ta, a estimé que bien que le marché soit plus rassurant qu’en 2020, en 2021, la reprise économique mondiale sera sûrement très difficile sur plusieurs années. Actuellement, la faible productivité de l’élevage et le manque de matières premières devraient conduire à une compétitivité limitée pour les entreprises domestiques.

De l’avis des entreprises, le COVID-19 a changé la tendance de la consommation, en particulier, la consommation des canaux de service, des restaurants et des hôtels a diminué en raison de l'exigence de distanciation sociale alors que le pouvoir d'achat des supermarchés et des chaînes de vente au détail pour la cuisine à domicile a augmenté, ce qui exige les producteurs et exportateurs à rajuster leur compétence de production et de marketing sur différents marchés.

Texte et photos : Truong Giang/CVN
News Related

AUTRES NOUVELLES

Exportation de bois : 20 milliards d’USD d’exportation visés dans les 5 ans à venir

En 2020, malgré les impacts de la pandémie de COVID-19, la filière bois a obtenu de nombreux résultats encourageants. Read more »

Vietnam – Chine : plus de 133 milliards d’USD d’échanges commerciaux

La Chine demeure toujours le plus grand partenaire commercial, le premier fournisseur de marchandises et le deuxième marché à l’exportation du Vietnam. Read more »

L’économie du Vietnam parmi les plus dynamiques au monde en 2020

La Banque mondiale au Vietnam a évalué le Vietnam comme l’une des économies à croissance rapide dans le monde entier. Read more »

Vietnam-Chine: plus de 133 milliards de dollars d’échanges commerciaux

La Chine demeure toujours le plus grand partenaire commercial, le premier fournisseur de marchandises et le deuxième marché à l’exportation du Vietnam. Read more »

Nécessité d’accélérer l’actionnarisation des entreprises publiques

Il est nécessaire perfectionner les politiques et mécanismes actuels pour accélérer le désinvestissement et l'actionnarisation des entreprises publiques. Read more »

Plusieurs médias étrangers parlent des succès économiques du Vietnam

Plusieurs médias étrangers ont continué de parler des succès économiques du Vietnam dans le contexte d'un monde confronté à de nombreuses difficultés dues à la pandémie de COVID-19. Read more »

La centrale thermoélectrique de Vung Ang 1 a produit 6,5 milliards de kWh

Malgré la pandémie de Covid-19, en 2020, la centrale thermoélectrique de Vung Ang 1, implantée dans la province centrale de Hà Tinh, a produit près de 6,5 milliards de kWh. Read more »

Vietravel Airlines prête pour les vols commerciaux

La compagnie aérienne Vietnam Travel Aviation (Vietravel Airlines), sixième transporteur vietnamien, a ouvert la vente de billets pour les vols commerciaux à partir de 1h00 le 19 janvier. Read more »

Bac Giang accorde des licences à quatre projets étrangers

Le Comité populaire de la province septentrionale de Bac Giang a accordé lundi 18 janvier des licences d’investissement à quatre projets de trois investisseurs étrangers, d’une valeur totale de 570 millions d’USD. Read more »

Construction des routes menant à l’aéroport de Long Thanh

La province méridionale de Dong Nai construira quatre routes reliant les localités à la zone de l'aéroport international de Long Thanh dont la construction a commencé plus tôt ce mois-ci. Read more »