Les quatre régions économiques clés appelées à valoriser leurs atouts

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé aux quatre régions économiques clés du pays de prendre les devants pour attirer les investissements et stimuler la relance économique après la pandémie de coronavirus.

Les quatre régions économiques clés du pays constituent des pôles de croissance importants du pays. Il est nécessaire d’élaborer et perfectionner rapidement la planification régionale et provinciale intégrée dans la planification globale nationale, a souligné le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc. Le chef du gouvernement a demandé au ministère du Plan et de l’Investissement (MPI) de travailler en collaboration avec les ministères, branches et localités pour diligenter la mise en œuvre de cette tâche et faciliter le développement de ces régions.

régions économiques clés, croissance Le Vietnam compte quatre régions économiques clés avec 24 provinces et villes, contribuant à hauteur de 70% du PIB national. Photo : VNA/CVN
Le Produit intérieur brut régional (GRDP) des quatre régions économiques clés a crû de 7,25% en moyenne annuelle sur la période 2011-2019. Leurs 24 localités représentent plus de 70% du produit intérieur brut (PIB) du pays, selon un rapport du MPI. Hanoï et Hô Chi Minh-Ville sont les deux pôles de croissance les plus importants du pays, contribuant respectivement à hauteur de 13,08% et 19,9% en moyenne annuelle à la croissance nationale sur la période 2011-2019.
Le MPI a fait savoir qu’une croissance de 1% enregistrée par les quatre régions économiques clés fait augmenter le PIB vietnamien de 0,61%. Elles sont les plus grandes plaques tournantes du transport maritime et aérien, abritant six des huit ports maritimes nationaux, représentant 93% de la capacité de manutention portuaire et 100% de la capacité des aéroports internationaux, soit environ 25 millions de passagers par an.

Les provinces et villes des régions économiques clés doivent prendre les devants dans la relance économique post-COVID-19, notamment dans l’attraction des investissements de grands groupes et multinationales dotés de hautes capacités technologiques et à la tête des chaînes de valeurs, a indiqué le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc. Chaque région et chaque localité doit achever le décaissement des fonds d’investissement publics prévus pour 2020 et s’efforcer de réaliser au mieux les objectifs socio-économiques de cette année, notamment en termes de croissance et de rentrées budgétaires, a-t-il recommandé. Les régions économiques clés, en particulier les centres économiques, doivent devenir des pôles majeurs d’attraction d’investissements et être prêtes à drainer la délocalisation des flux de capitaux régionaux et internationaux, a-t-il déclaré, appelant à transformer les défis en opportunités. Le MPI devrait proposer des mécanismes, politiques et solutions spécifiques, exceptionnelles et compétitives aux niveaux régional et international pour les régions économiques clés, a-t-il poursuivi.

L’accent mis sur la haute technologie

Le Vietnam compte quatre régions économiques clés regroupant 24 provinces et villes, soit 27,3% de la superficie naturelle, 27% de la population vietnamienne, et contribuant à hauteur de 70% au PIB national.

La Région économique clé du Sud arrive au premier rang pour ce qui est de l’industrialisation et de la modernisation, véritable moteur du développement économique du Vietnam, représentant 45,42% de son PIB. Elle devrait se concentrer sur l’attraction d’investissements d’envergure et de haute technologie et promouvoir le rôle moteur de Hô Chi Minh-Ville.

La Région économique clé du Nord avec son triangle de développement Hanoï - Hai Phong - Quang Ninh possède des atouts pour attirer les investissements de haute technologie et développer les industries manufacturières, l’électronique, les services, les finances et le secteur bancaire, la logistique ainsi que l’agriculture high-tech.

La Région économique clé du Centre est bien placée pour développer l’économie maritime, les écosystèmes automobiles, les services de transport, et en particulier le tourisme.

La Région économique clé du delta du Mékong devrait se focaliser sur les industries agricoles de haute technologie, notamment sur les produits agricoles phares tels que crevette, pangasius et fruits, et développer l’industrie de transformation.

Hô Chi Minh-Ville et sept provinces de Dông Nai, Binh Duong, Binh Phuoc, Bà Ria-Vung Tàu, Tây Ninh, Long An, Tiên Giang sont actuellement le plus grand centre d’attraction d’IDE du pays avec une série de projets d’IDE valides, un grand nombre de parcs industriels et de zones franches d’exportation en activité... C’est également l’une des principales régions de développement économique du pays, servant de passerelle économique et de pont commercial du Vietnam avec le monde.

Pour réaliser son ambition de devenir un pays à revenu élevé en 2045, le Vietnam en général et ces huit provinces clés, qui représentent 42% du PIB national et 42% du budget de l’État en particulier, doivent renouveler leurs moteurs de croissance dès à présent. Les huit provinces les plus dynamiques du Sud devront achever ou dépasser les objectifs de développement fixés par l’État. Afin de les accompagner, le gouvernement accélèrera le décaissement des fonds publics, facilitera leur accès aux aides financières et supprimera les formalités administratives inutiles ou entravant les activités des entreprises. La priorité est de renforcer la compétitivité et de moderniser les infrastructures locales, d’investir dans les parcs industriels et les villes intelligentes. Les localités devraient continuer à faire preuve d’innovation et de créativité, avoir une vision à plus long terme, tirer le meilleur parti de la 4e révolution industrielle, a déclaré le chef du gouvernement. Il faudrait en même temps mettre en œuvre la restructuration économique liée au renouvellement du modèle de croissance, veiller à la formation de ressources humaines de haute qualité, développer une agriculture et une ruralité durables et élever la valeur ajoutée des produits agricoles.

régions économiques clés, croissance Les localités de la Région économique clé du Sud continuent de maintenir leur rôle de moteurs économiques du pays.   Photo : VNA/CVN
Pour une meilleure connectivité régionale

Pour accélérer son expansion, une approche planifiée et concertée est indispensable entre les localités de la Région économique clé du Sud. Il est impératif d’élaborer une stratégie de développement commune pour assurer une meilleure connectivité locale comme régionale, et favoriser l’essor de cette région.

À ce jour, la connectivité entre ses localités demeure faible, les infrastructures ne sont pas à la hauteur des besoins, l’absence d’un dispositif juridique homogène et d’une stratégie de développement commune pénalise la région, a déploré Nguyên Thành Phong, président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville. "Nous devons demander à l’administration centrale de redéfinir le cadre réglementaire et institutionnel de la Région économique clé du Sud pour favoriser son développement. Le gouvernement devrait promulguer un arrêté pour en faire un véritable levier de croissance. Dans le même temps, le Comité de pilotage chargé des régions économiques de pointe doit étudier avec les ministères et organes compétents les diverses solutions permettant d’amplifier la connectivité et d’assurer une meilleure coordination logistique et économique entre elles", a-t-il suggéré.

L’économiste Trân Dinh Thiên, quant à lui, a rappelé la nécessité d’impliquer davantage le secteur privé dans le développement de la Région économique clé du Sud. "Les contributions du privé à l’économie régionale sont indéniables. Lors du forum sur ce secteur, le Premier ministre a plaidé pour un soutien plus fort aux entreprises privées qui sont capables de mener de grands chantiers comme la construction d’autoroutes ou d’aéroports. Encourager les investisseurs privés à financer les grands projets en proposant des mesures incitatives doit être l’une des priorités du gouvernement", a-t-il conclu.                 Thê Linh/CVN

News Related

AUTRES NOUVELLES

Sept mois : Bamboo Airways arrive en tête avec un taux de ponctualité

Bamboo Airways était la compagnie aérienne la plus ponctuelle au Vietnam lors des sept premiers mois de l'année, avec un taux de 95,4% de vols à l'heure. Read more »

Vietjet inaugure la ligne intérieure thaïlandaise Bangkok – Nakhon Si Thammarat

La compagnie aérienne à bas prix Vietjet Air vient d'inaugurer une ligne directe reliant l'aéroport de Suvarnabhumi, le plus grand aéroport de Bangkok, à Nakhon Si Thammarat. Read more »

Hausse des exportations de manioc tant en volume qu’en valeur

Lors des sept premiers mois 2020, les exportations vietnamiennes de manioc et produits dérivés ont augmenté de 15,2% en volume et de 3% en valeur en variation annuelle. Read more »

Vinh Phuc devrait attirer 35 projets par an pour la période 2020-2025

Grâce à un environnement des affaires favorable, ces dernières années, Vinh Phuc a accueilli de nombreux investisseurs tant vietnamiens qu’étrangers. De 2020 à 2025, cette province septentrionale pourrait attirer 35 projets d’envergure par... Read more »

Immobilier : 2,8 milliards d’USD d’IDE

Fin juillet 2020, le secteur immobilier occupait la troisième place en termes d’attraction des investissements directs étrangers (IDE), avec un montant total de 2,8 milliards d'USD de capitaux enregistrés. Read more »

Les pays members du CPTPP réitèrent leur soutien à la libéralisation du commerce

Les pays membres de l’Accord global et progressif de Partenariat transpacifique ont réitéré le 6 août leur soutien à la libéralisation du commerce et au commerce multilatéral. Read more »

Kien Giang : création de la zone économique de la porte frontière de Ha Tien

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung vient de signer la décision N°21/2020 /QD-TTg sur la création de la zone économique de la porte frontière de Ha Tien dans la province de Kien Giang... Read more »

La Banque d’État du Vietnam abaisse à nouveau ses taux d’intérêt

La Banque d’État du Vietnam (BEV) a décidé de baisser depuis le 6 août ses taux directeurs de 0,2% à 0,5%. Read more »

Les IDE dans le secteur immobilier au Vietnam atteint 2,8 mlds d’USD

A la fin de juillet 2020, le secteur immobilier occupait la 3e place en termes d’attraction des investissements directs étrangers, avec un montant total de 2,8 milliards d'USD de capitaux enregistrés. Read more »

De nombreuses entreprises taïwanaises choisissent Dong Nai

Avec 5,8 milliards d’USD, Taïwan (Chine) est classé deuxième parmi les pays et territoires investissant dans la province de Dong Nai. Read more »