Le programme OCOP donne des ailes aux jeunes entrepreneurs

Le programme «À chaque commune son produit» (OCOP), décidé en mai 2018 par le Premier ministre, a permis à beaucoup de jeunes entrepreneurs issus des milieux ruraux de tutoyer la réussite.

Hanoi (VNA) – «À chaque commune son produit» (OCOP)… C’est en mai 2018 que le Premier ministre a décidé d’appliquer le programme sur l’ensemble du territoire, un programme qui consiste à promouvoir les produits agricoles, mais également les produits non agricoles et les services proposés par les producteurs du terroir ou les coopératives.

Le programme OCOP donne des ailes aux jeunes entrepreneursTrân Thanh Nam, vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural. Photo: danviet.vn

Force est de constater que ce programme aura en tout cas permis à beaucoup de jeunes entrepreneurs issus des milieux ruraux de tutoyer la réussite.

D’après Trân Thanh Nam, le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, les coopératives et les petites et moyennes entreprises ont tout intérêt à prendre appui sur «À chaque commune son produit», qui est un programme qui prône une production respectueuse de l’environnement et la préservation des valeurs culturelles traditionnelles, pour développer leurs services et leurs produits et les rendre plus compétitifs sur le marché domestique, mais aussi à l’international.

«L’objectif principal est d’améliorer le niveau de vie des ruraux et de mettre en valeur les produits faits main», dit-il. «Avec ce programme, chaque produit classé ‘produit du terroir’ doit répondre à des critères et être issu d’un mode de production respectueux de l’environnement. L’une des autres visées du programme, et non des moindres, c’est d’endiguer l’exode rural.»

L’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh s’est elle aussi mis de la partie, en y voyant l’opportunité de développer des entreprises innovantes en milieu rural.

Un exemple avec Huynh Công Phu, qui habite à Phuoc Khanh, une commune de la province de Dông Nai, dans le Sud, et qui a décidé de se lancer dans l’élevage du rhizomy, autrement appelé rat des bambous. Bien lui en a pris car ses près de 200 rongeurs lui rapportent plusieurs centaines de millions de dôngs.

«Mon ambition est de fournir aux autres jeunes des animaux pour la reproduction. J’espère en tout cas pouvoir aider les autres à s’enrichir ici, sur notre terre», indique-t-il.

Le programme OCOP donne des ailes aux jeunes entrepreneursNguyên Thi Lan Anh. Photo: baothanhhoa.vn

Diplômée en médecine traditionnelle, Nguyên Thi Lan Anh, qui nous vient de la commune de Quang Khê, dans la province de Thanh Hoa, a commencé à confectionner des produits végétaux en 2014. Elle en a neuf à proposer, essentiellement à destination des femmes qui viennent d’accoucher et des nouveaux-nés. Comme elle veut être sûre de ne pas manquer de matières premières, elle encourage les habitants de sa commune à cultiver les plantes médicinales dans leurs potagers.

«Il n’y a aucun conservateur, dans mes produits. Pour conserver les matières premières plus longtemps, il faut les faire sécher correctement, puis les transformer en poudre et les mettre dans les sacs en plastique», explique-t-elle.

L’opération «À chaque commune son produit» a aussi fait des émules auprès de la jeunesse de la province méridionale de Long An. Dinh Bat Huy, qui habite la commune de My Lôc a investi dans la plantation de melons et de tomates cerises en serres. Son projet lui a valu le 2e prix d’un concours provincial en 2018.

«Le plus grand défi pour un jeune entrepreneur est bien évidemment le manque de capitaux. Pour réussir, il faut savoir chasser les difficultés, et je dois dire que pour l’instant, ça se passe pas trop mal pour moi!», confie-t-il.

Des créations d’emplois, un niveau de vie en constante amélioration, des idées innovantes mais aussi des savoir-faire traditionnels revalorisés… En milieu rural, «À chaque commune son produit» pourrait bien se traduire par «À chaque jeune sa réussite»… - VOV/VNA

News Related

AUTRES NOUVELLES

Vietnam : près de 53 000 personnes ont été vaccinées contre le COVID-19

Nhân Dân en ligne – De 18h le 5 avril à 6h du 6 avril, le Vietnam n’a pas enregistré de nouveaux cas de COVID-19. Près de 53 000 personnes sont actuellement vaccinées... Read more »

Le Boeing 737 Max autorisé à transiter par l’espace aérien vietnamien

Le ministère du Transport et des Communications a approuvé une proposition de l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam de permettre au Boeing B737 Max de transiter par l’espace aérien du pays. Read more »

Chol Chnam Thmay: le Comité central du FPV adresse des voeux aux Khmers d’An Giang

Une délégation du Comité permanent du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam s’est rendue mardi 6 avril dans la province d'An Giang (Sud) à l’occasion du Tet Chol Chnam... Read more »

Les organisations renforcent leur coopération contre l’autisme

Saigon Children's Charity a annoncé, mardi 6 avril, la coopération stratégique entre les organisations opérant dans le domaine de l'autisme au Vietnam. Read more »

Le Vietnam compte envoyer 90.000 travailleurs à l’étranger en 2021

Le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales s'efforcera d'envoyer 90.000 ouvriers vietnamiens travailler à l'étranger en 2021. Read more »

Covid-19 : l’ambassade du Vietnam plaide contre le racisme anti-asiatique aux Etats-Unis

Dans la lettre envoyée aux agences de l'administration fédérale américaine, l'ambassade du Vietnam aux Etats-Unis leur propose de prendre des mesures en vue de la sécurité pour les citoyens vietnamiens. Read more »

Les cuisiniers, ambassadeurs du tourisme

La gastronomie est d’une importance cruciale dans le développement du tourisme et le pouvoir d’attraction de toute destination. Pour mieux valoriser ce secteur, l’accent doit être mis sur la formation. Read more »

Hô Chi Minh-Ville: L’hôpital Cho Rây endosse le rôle de centre régional de formation

L'Association internationale de néphrologie a officiellement reconnu l'hôpital Cho Rây à Hô Chi Minh-Ville comme l’un de ses centres régionaux de formation parmi les 21 qu’elle compte dans le monde entier. Read more »

La question de l’aménagement des espaces publics

Les espaces publics au Vietnam ne sont en général ni bien aménagés ni correctement enjolivés. C’est un problème récurrent qui exaspère les citoyens et les artistes des arts publics. Read more »

Plusieurs spécialistes allemands apprécient les réalisations du Vietnam

Selon le professeur Thomas Engelbert de l’Université de Hambourg, le combat contre l'épidémie de COVID-19 au Vietnam a été salué par le monde entier, avec un très faible nombre de décès. Read more »