Le pays a le droit de sélectionner des projets d’une meilleure qualité

Le Vietnam a l’occasion d’attirer une "vague" de transferts de fonds d’investissement direct étranger. Cependant, il est nécessaire de rester rigoureux dans la sélection des dossiers, selon Lê Xuân Sang

Hanoi (VNA) – Le Vietnam a l’occasion d’attirer une "vague" de transferts de fonds d’investissement direct étranger. Cependant, il est nécessaire de rester rigoureux dans la sélection des dossiers, selon Lê Xuân Sang, directeur adjoint de l’Institut national d’économie.

Le pays a le droit de sélectionner des projets d’une meilleure qualité

- Beaucoup de pays investisseurs envisagent de délocaliser leurs usines en particulier de Chine. Que pensez-vous de l’opportunité du Vietnam d’accueillir cette vague de transferts de fonds d’investissement direct étranger (IDE) ?

Il est vrai qu’il y a eu récemment un déplacement des fonds d’IDE de Chine, principalement parce que les investisseurs veulent limiter les risques liés au marché chinois, en raison de la guerre commerciale américano-chinoise et des impacts de la pandémie de Covid-19. Il s’agit d’une grande opportunité pour nous. Cependant, une opportunité va toujours de pair avec des risques. Si nous n’avons pas une bonne stratégie d’attraction et de sélection des fonds, le pays risque d’admettre des projets polluants, utilisant des technologies obsolètes ou consommant beaucoup d’énergie.

En cherchant une nouvelle destination, de nombreux investisseurs de pays et territoires tels que la République de Corée, Taïwan (Chine), le Japon... pensent au Vietnam. La participation du pays à deux accords de libre-échange de nouvelle génération que sont l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) ainsi que l’Accord de libre-échange Union européenne-Vietnam (EVFTA) constitue des bases solides pour renforcer la confiance des investisseurs.

Le pays a le droit de sélectionner des projets d’une meilleure qualitéLe gouvernement a décidé de n’accepter que les projets respectueux de l’environnement. Photo: VNA

- Mais le Vietnam n’est pas le seul à vouloir profiter de cette grande opportunité d’attirer les IDE. D’autres pays d’Asie du Sud-Est comme la Thaïlande, la Malaisie ou l’Indonésie sont aussi en lice. Comment faire, selon vous, pour avoir un avantage concurrentiel ?

Afin d’être attractif aux yeux des investisseurs étrangers et concurrencer les pays de la région comme la Thaïlande et l’Indonésie notamment, le Vietnam doit continuer d’améliorer son environnement des affaires et moderniser son système d’infrastructures, en particulier les ports maritimes. Parallèlement, nous devons rehausser la qualité de nos ressources humaines, notamment former plus de main-d’œuvre qualifiée, et créer une connexion forte entre petites et moyennes entreprises et géants industriels en vue de valoriser au maximum notre chaîne d’approvisionnement.

Autre remarque, je pense que les localités ne doivent pas abaisser les normes d’évaluation et d’examen des projets. Au contraire, il leur faut être plus sévère dans la sélection en vue de ne choisir que des projets de haute qualité.

Le pays a le droit de sélectionner des projets d’une meilleure qualitéLes experts recommandent une sélection rigoureuse pour accueillir des projets d’IDE de qualité. Photo : VNA


- L’industrie auxiliaire du pays ne répond pas encore aux exigences des entreprises d’IDE, un point faible face aux autres pays dans la course. Qu’en pensez-vous ?

La faiblesse de l’industrie auxiliaire complique la capacité du Vietnam à absorber les flux d’IDE. Je pense qu’outre la création de conditions favorables au développement des entreprises de ce secteur, il est nécessaire d’évaluer correctement l’état, la position et la stratégie de développement de cette industrie dans le réseau de production régional et mondial. C’est à ce moment que le gouvernement valorise son rôle de conducteur. Il doit réviser l’industrie auxiliaire pour développer des secteurs dont le pays a besoin dans le contexte actuel.

L’industrie auxiliaire jette les bases pour développer une industrie compétitive et durable. Le gouvernement a confié au ministère de l’Industrie et du Commerce de mettre en œuvre le programme 2016-2025 de développement de cette industrie. Celui-ci a permis aux entreprises d’appliquer des normes et un système de gestion de la qualité modernes, d’améliorer la qualité de leurs produits, de participer à la chaîne d’approvisionnement mondiale, et d’augmenter le taux de localisation dans l’automobile, le textile, les chaussures et les produits électroniques. – CVN/VNA

News Related

AUTRES NOUVELLES

La R. de Corée, 1er marché à l’export des calmars et pieuvres du Vietnam

La République de Corée est toujours le plus grand marché d'importation des calmars et de pieuvres du Vietnam, représentant 42,6% des exportations nationales de ces produits. Read more »

IDE: le Vietnam attire 15,67 milliards de dollars en six mois

Les investissements directs étrangers au Vietnam au premier semestre de cette année sont estimés à 15,67 milliards de dollars, équivalent de 85% de la même période de l’an dernier. Read more »

L’innovation, moteur du développement de Ho Chi Minh-Ville

Il s'agit de l'un des contenus importants du projet (2e fois) du Rapport politique du 11e Congrès municipal du Parti de Ho Chi Minh-Ville pour le mandat 2020-2025. Read more »

Le Vietnam parmi les pays asiatiques ayant la plus forte relance post-COVID-19

Le Vietnam est l’un des pays d’Asie ayant la plus forte relance de production après le COVID-19, a révélé Bloomberg. Read more »

Bloomberg : Vietnam parmi les pays asiatiques ayant la plus forte relance post-COVID-19

Le Vietnam est l’un des pays d’Asie ayant la plus forte relance de production après le COVID-19, a révélé Bloomberg. Read more »

Bloomberg: le Vietnam connait la reprise manufacturière la plus forte d’Asie

Les fabricants asiatiques ont regagné en confiance en juin, ce qui s'est traduit par la reprise de l’indice des directeurs des achats (PMI) de la région, alors que la demande en provenance de... Read more »

Le Vietnam pourrait devenir la 10e plus grande économie d’Asie en 2050

Une forte croissance économique, une envolée de la classe moyenne et un environnement favorable feront du Vietnam la 20e économie du monde et la 10e en Asie en 2050, a souligné Nicolas Audier,... Read more »

Le Vietnam cherche à renforcer ses exportations vers le Japon après la pandémie de COVID-19

La téléconférence portant sur la promotion des échanges de biens de consommation entre le Vietnam et le Japon. Photo : https://congthuong.vn/ Nhân Dân en ligne – Le Centre de promotion du commerce, de... Read more »

De nombreuses conférences et expositions internationales reportées

Bien que l'activité commerciale soit largement revenue à la normale au Vietnam grâce à la maîtrise de la propagation du COVID-19, l’organisation de nombreuses conférences de promotion du commerce et d'expositions internationales cette... Read more »

Le Premier ministre appelle à favoriser les activités économiques

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a affirmé la volonté d’oeuvrer pour éviter un retour éventuel du COVID-19 au Vietnam et de promouvoir la relance économique. Read more »