Le culte dédié au génie de la forêt, trait culturel original des H’Mông

Chaque année, à l’arrivée du Nouvel An lunaire, les H’Mông du district de Vi Xuyên, dans la province de Hà Giang (Nord) organisent un culte dédié au génie de la forêt.

Hanoi (VNA) - Chaque année, à l’arrivée du Nouvel An lunaire, les H’Mông du district de Vi Xuyên, dans la province de Hà Giang (Nord), ainsi que les familles H’Mông vivant dans le village culturel et touristique des ethnies du Vietnam (à 40 km du centre-ville de Hanoi) organisent un culte dédié au génie de la forêt.
Le culte dédié au génie de la forêt, trait culturel original des H’MôngLe chaman brûle des papiers tachés du sang des animaux lors de la cérémonie. Photo : VNP
Dans l’esprit des H’Mông, chaque forêt est gérée par un génie. Le culte consacré au génie de la forêt est lié étroitement à la protection des forêts. De plus, ce culte a pour but de solliciter une météo clémente propice à d’abondantes récoltes.

Les H’Mông pratiquent le culte dédié au génie de la forêt au premier jour du Nouvel An lunaire car ils pensent que c’est le jour le plus approprié de l’année. Le jour de la cérémonie, les gens apportent au lieu de culte des offrandes comprenant chèvre, poulet, tofu et bánh chưng.

Le lieu de culte a été choisi par un chaman réputé, connaissant les rituels du clan. Si tout le monde peut assister à la cérémonie, seuls les hommes peuvent participer directement aux rituels.
Le culte dédié au génie de la forêt, trait culturel original des H’MôngUne femme de l’ethnie H’Mông prépare des offrandes pour la cérémonie. Photo : VNP
La cérémonie est divisée en deux parties. Pour la première, le chaman utilise des animaux vivants comme offrandes. Après avoir brûlé de l’encens, il brûle les poils des animaux sacrificiels, puis fait des signes pour qu’elles se réincarnent. Ensuite, le chaman prononce une prière afin d’inviter le génie de la forêt à recevoir les âmes sacrificielles. Enfin, les animaux sont amenés sur le lieu du sacrifice. La viande est utilisée comme offrandes pour la deuxième partie de la cérémonie de culte.

Lors de cette deuxième partie, le chaman invite le génie de la forêt à recevoir les offrandes et il récite les vœux des villageois pour le Nouvel an. Le rituel prendra fin lorsque le chaman brûlera des papiers tachés du sang des animaux et arrosera d’alcool le pied de l’arbre sacré où se trouve l’autel du génie de la forêt.
Le culte dédié au génie de la forêt, trait culturel original des H’MôngLe culte consacré au génie de la forêt est lié étroitement à la protection des forêts. De plus, ce culte a pour but de solliciter une climat clément propice à d’abondantes récoltes. Photo : VNP

Après les rituels, le chaman raconte d’anciennes histoires mystérieuses de la forêt. Tout le monde est certain que le génie de la forêt restera toujours à côté d’eux et les protégera.

En plus d’être un rituel traditionnel unique de l’ethnie H’Mông, le culte dédié au génie de la forêt a encore une signification très importante dans la sensibilisation les gens à la préservation et à la protection des forêts. – VNP/VNA
News Related

AUTRES NOUVELLES

Demander une calligraphie, une belle coutume des Vietnamiens

Autrefois, à l’occasion du Têt, il était de coutume pour les Vietnamiens d’aller chez un maître ou un lettré pour lui demander de rédiger de jolis idéogrammes. Read more »

Réveiller les espaces patrimoniaux de Hanoï

Actuellement, beaucoup d’espaces publics ou d’ouvrages architecturaux historiques de Hanoï sont tombés dans l’oubli et leurs valeurs ne sont pas valorisées correctement. Heureusement, quelques projets artistiques sont déployés pour donner un nouveau souffle... Read more »

Une visio-conférence internationale sur la conservation de la diversité linguistique

Une visio-conférence internationale portant sur des questions pratiques de la conservation de la diversité linguistique a eu lieu à l’occasion de la Journée internationale de la langue maternelle. Read more »

Lancement d’un livre portant sur le Président Ho Chi Minh et le Noir

Nguyen Dai Trang a choisi le février pour lancer son livre "Ho Chi Minh: La Noir et des ouvrages sélectionnés sur le racisme", - moment pour honorer les patrimoines de la communauté... Read more »

La perspective optimiste de la peinture sur soie au Vietnam

Un second souffle semble récemment souffler sur le marché de la peinture sur soie. Il y a en effet de plus en plus de collectionneurs. Dans le passé, le nombre d’artisans de peinture... Read more »

Les fêtes printanières

Chaque année, pas moins de 8000 fêtes sont organisées au Vietnam. Les fêtes ayant trait à l’histoire représentent 4% du total et les fêtes religieuses, 16%. Read more »

Quand les joueurs de gongs Ede s’adaptent à la vie moderne

Au fur et à mesure que leur mode de vie et leurs coutumes ont changé, les Ede de la province de Dak Lak ont changé leur façon de jouer du gong. Read more »

Escrime : de l’espoir malgré les difficultés

L'escrime a été l'un des succès du Vietnam lors des dernières éditions des Jeux d'Asie du Sud-Est. Cependant, cette discipline connaît actuellement une période de transition et cherche les jeunes talents de demain... Read more »

Cérémonie de mariage : mode d’emploi

Dans le delta du Mékong, la cérémonie de mariage dure traditionnellement deux jours, ce qui diffère de celles organisées dans les restaurants auxquelles on est invité en ville. Les rites, qu’ils soient respectés... Read more »

Les pruniers en pleine floraison au pied du col de Tang Quai à Dien Bien

Le village de Phieng Ban (commune de Na Tau, ville de Dien Bien Phu), situé au pied du col de Tang Quai, abrite la plus grande zone de culture de pruniers de la... Read more »