Le Conseil de facilitation d’ACT-A important pour lutter contre le Covid-19

Le Vietnam a salué l’initiative de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de mettre en place le Conseil de facilitation de l’accélérateur d’accès aux outils contre le Covid-19 (ACT-A).

Genève (VNA) - Le Vietnam a salué l’initiative de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de mettre en place le Conseil de facilitation de l’accélérateur d’accès aux outils contre le Covid-19 (ACT-A).

Le Conseil de facilitation d’ACT-A important pour lutter contre le Covid-19L'accélérateur ACT vise à assurer à tous les pays un accès équitable aux tests, traitements et vaccins. Photo: VNA


La création de ce dispositif contribuera au développement et la distribution équitable de vaccins et de technologies en réponse au Covid-19, a déclaré l’ambassadrice Lê Thi Tuyêt Mai, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, de l’OMC et d’autres organisations internationales à Genève.

Lors de la première réunion du conseil le 10 septembre, la diplomate vietnamienne a remercié l’OMS et la Mission européenne d’avoir invité le Vietnam à assister à l’événement en tant que président de l’ASEAN en 2020.

Elle a souligné les efforts récents de l’ASEAN et du Vietnam en réponse au Covid-19, et a affirmé les engagements des États membres à renforcer la solidarité et la coopération internationale pour lutter contre la pandémie, en particulier les activités du Conseil de facilitation d’ATV-A afin de promouvoir un accès équitable aux vaccins et aux outils de réponse au Covid-19 ainsi que le relèvement post-pandémique.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, ont ouvert le 10 septembre la première réunion coorganisée du Conseil de facilitation à haut niveau, qui dirige les travaux du cadre de collaboration mondiale, l’accélérateur ACT, visant à accélérer la mise au point et le déploiement de vaccins, de tests et de traitements contre la Covid-19, ainsi qu’à améliorer les systèmes de santé.

L’objectif de cette première réunion était d’adapter le dispositif relatif à l’accélérateur ACT en tant que solution mondiale déterminante pour mettre fin à la crise, rétablir les systèmes de santé, relancer la croissance mondiale, s’accorder sur la logique économique et le dossier d’investissement pour financer intégralement l’accélérateur ACT, et mobiliser les dirigeants politiques et le soutien international en faveur d’une répartition équitable au niveau mondial.

Lors de sa première réunion, le Conseil de facilitation a adopté une déclaration politique soulignant que la collaboration mondiale est essentielle pour vaincre le virus. Cette déclaration souligne l’importance des tests, des traitements, de la vaccination et de l’amélioration des systèmes de santé pour surmonter la pandémie. Elle mentionne également les progrès accomplis et appelle à mettre à disposition des ressources supplémentaires pour mener à bien la mission.

Le Conseil de facilitation est composé de dirigeants de gouvernements et de partenaires non gouvernementaux (BMGF, Wellcome Trust). Il est coprésidé par la Norvège et l’Afrique du Sud, assurant ainsi un bon équilibre géographique. Le Conseil de facilitation s’appuie sur les résultats obtenus par l’accélérateur ACT en l’espace de quatre mois seulement, soit plus de 200 candidats vaccins, 1700 essais cliniques et 80 diagnostics suivis, ainsi que des enquêtes menées dans 100 pays afin de recenser les lacunes en matière de capacités.

Prochaines étapes

Les observations finales sur le dossier d’investissement et le dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre le Covid-19 seront présentées le 17 septembre, puis la réunion de haut niveau sur l’accélérateur ACT à l’Assemblée générale des Nations unies (AGNU) se tiendra le 30 septembre.

Entre le 15 et le 30 septembre, des réunions de l’AGNU et du G20 seront organisées, ce qui permettra d’amplifier l’appel aux dirigeants mondiaux. Entre le 12 et le 18 octobre, des réunions annuelles de la Banque mondiale et du FMI auront lieu pour examiner l’ampleur du défi économique et les engagements initiaux. De novembre à mars 2021, le sommet du G20 et d’autres réunions connexes réagiront à cette série d’engagements.

Enfin, la campagne de sensibilisation sur l’accélérateur ACT vise à relever les principaux défis politiques et à répondre aux besoins de financement s’élevant à plus de 29 milliards d’euros (35 milliards de dollars US).

Contexte

Mis en place fin avril 2020, l’accélérateur ACT réunit des dirigeants de gouvernements, des scientifiques, des entreprises, la société civile, des philanthropes et des organisations mondiales œuvrant dans le domaine de la santé (la FoundationBill & Melinda Gates , CEPI, FIND, Gavi, le Fonds Mondial, Unitaid, Wellcome, the l’OMS, the la Banque mondiale and Global Financing Facility).). Il vise à accélérer la mise au point de vaccins, de traitements et d’outils de diagnostic accessibles à tous, ainsi que l’amélioration des systèmes de santé nécessaires. Le partage des connaissances et des données est essentiel. L’accélérateur ACT sera en place pour une durée de 2 ans (renouvelable). Aucune nouvelle structure physique ne sera créée, mais l’expertise des institutions et partenaires existants sera mise à profit.https://www.theglobalfund.org/en.

Trois partenariats sur les vaccins, les traitements et les outils de diagnostic définissent la stratégie, déterminent les ressources nécessaires et fixent les règles en matière de responsabilité. Ils réunissent l’industrie, la recherche, les fondations, les régulateurs et les organisations internationales, selon une approche fondée sur la chaîne de valeur, de la recherche à la fabrication et au déploiement. Ces partenariats fonctionnent de la manière la plus autonome possible et sont soutenus par un groupe de partenaires gouvernementaux et privés sans but lucratif.

L’accélérateur ACT a pour objectif de protéger les systèmes de santé, de rétablir les sociétés et de relancer les économies en accélérant le développement, la répartition équitable et la livraison à plus grande échelle de 2 milliards de doses de vaccin d’ici la fin de 2021, de 245 millions de traitements d’ici la mi-2021 et de 500 millions de tests d’ici la mi-2021.

La Commission européenne s’est engagée à trouver une solution mondiale à la pandémie. Depuis le 4 mai 2020, la Commission a ainsi levé près de 16 milliards d’euros dans le cadre de la riposte mondiale au coronavirus, l’action mondiale pour l’accès universel aux tests, aux traitements et aux vaccins contre le coronavirus ainsi que pour la relance mondiale. – VNA

News Related

AUTRES NOUVELLES

Malaisie: augmentation de l’allocation pour les pêcheurs touchés par le COVID-19

Le gouvernement malaisien augmentera l'allocation aux pêcheurs de ce pays de de 250 ringgits à 300 ringgits par mois, a déclaré le 17 septembre le Premier ministre Tan Sri Muhyiddin Yassin. Read more »

11e dialogue sur la politique de sécurité stratégique Etats-Unis – Singapour

Le 11e dialogue sur la politique de sécurité stratégique entre Singapour et les Etats-Unis s'est tenu le 16 septembre au siège du ministère singapourien de la Défense. Read more »

COVID-19 : La Thaïlande ferme sa frontière avec le Myanmar

Le vice-Premier ministre thaïlandais Prawit Wongsuwan a déclaré que les points de contrôle frontaliers entre la Thaïlande et le Myanmar seraient temporairement fermés pour freiner la propagation du COVID-1 Read more »

Thaïlande : l’état d’urgence dans le Sud sera prolongé de 3 mois

Le gouvernement thaïlandais va prolonger l'état d'urgence dans trois provinces du sud - Narathiwat, Yala et Pattani – pour trois mois supplémentaires. Read more »

L’Australie contribue au relèvement post-pandémique de l’ASEAN

L'Australie a annoncé qu'elle offrirait à l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) un paquet de 60 millions d’USD. Read more »

La BAD prévoit une contraction économique au Laos en 2020

Le Vientiane Times du 16 septembre a cité un rapport de la Banque asiatique de développement indiquant que l’économie laotienne en 2020 devrait se contracter pour la première fois depuis les années... Read more »

Singapour et le Brunei s’engagent à renforcer leur coopération en matière de défense

Lors du 8e Dialogue sur la politique de défense Singapour-Brunei, tenu en ligne le 15 septembre, les deux pays ont réaffirmé leur engagement à renforcer la coopération bilatérale, dont la défense. Read more »

L’ASEAN et l’ONU s’engagent à faire progresser un partenariat global

L’ASEAN et l’ONU ont passé en revue la mise en œuvre des projets et des activités de coopération dans le cadre du plan d’action ASEAN-ONU en 2016-2020, lors de leur réunion annuelle du... Read more »

Le potentiel économique du secteur numérique en Indonésie estimé à 133 milliards de dollars

La ministre chargée de la coordination des affaires économiques, Airlangga Hartarto, a déclaré le que le potentiel économique du secteur numérique de l’Indonésie atteignait 133 milliards de dollars. Read more »

L’Indonésie affiche un excédent commercial de 2,33 milliards de dollars en août

La balance commerciale de l'Indonésie a enregistré un excédent de 2,33 milliards de dollars en août, les exportations et les importations étant évaluées respectivement à 13,07 et 10,74 milliards Read more »