La résilience des entreprises vietnamiennes à l’épreuve de Covid-19

Si la crise sanitaire n’a épargné aucune entreprise ni aucun secteur, l’extraordinaire capacité d’adaptation des entreprises vietnamiennes leur a permis de rebondir en 2020.

résilience, entreprises vietnamiennes, COVID-19Le tourisme vietnamien touché de plein fouet par la Covid-19. Photo d’illustration : nhandan.com.vn

Hanoï (VNA) - Si la crise sanitaire n’a épargné aucune entreprise ni aucun secteur, l’extraordinaire capacité d’adaptation des entreprises vietnamiennes leur a permis de rebondir et de contribuer significativement à la croissance du pays en 2020.

Le tourisme est le secteur le plus touché. Selon les statistiques publiées par l'Association du tourisme du Vietnam, le pays a perdu 23 milliards de dollars en 2020 et accueilli seulement 3 millions de visiteurs étrangers, soit une chute de 80%. 50 millions de Vietnamiens ont voyagé à l’intérieur du pays, soit la moitié moins qu’en 2019. 90% des salariés du secteur ont perdu leur emploi et environ 60% des entreprises ont suspendu leurs activités. De nombreux hôtels ont du fermer, leur taux d'occupation n'atteignant que 10 ou 15%.  Pour affronter la crise et ne pas sombrer, de nombreuses entreprises ont choisi de se tourner vers le marché domestique.

Lê Anh Dai, vice-président de l’Association du tourisme de la province de Lao Cai, explique: “La pandémie a obligé les professionnels du secteur à faire preuve d’un plus grand dynamisme et de plus de créativité. Cette pause peut aussi être l’occasion pour eux de revoir leur stratégie et de s’unir pour affronter ensemble les difficultés”.    

Nguyên Kim Oanh, directrice de l’hôtel Binh Anh, a vu son chiffre d’affaires diminuer de 80% en 2020.  Mais paradoxalement, c’est au cours de cette période difficile que l’hôtel a opté pour un changement de cap : Attirer les touristes vietnamiens.

“Nous avons renforcé la publicité sur le marché intérieur. Séjours gratuits, réduction des prix, cadeaux…, nous mettons tout en oeuvre pour séduire la clientèle domestique et comptons sur le bouche à oreille. Le taux d’occupation de mon hôtel s’est amélioré”.

La fermeture des frontières et la perturbation des chaînes d’approvisionnement ont lourdement affecté les exportations. La filière textile a été très secouée et en 2020, le marché mondial du textile et des vêtements représentait 640 milliards de dollars, contre 775 milliards en 2019, soit une baisse de 20%.  Pour contrecarrer la chute drastique de ses commandes de vestes et de chemises, Thân Duc Viêt, le directeur général de la compagnie du textile n° 10 a reconverti son entreprise dans la fabrication de masques de protection et de surblouses. Adapter sa production aux besoins du marché domestique était selon lui une nécessité.

“En 2020, nous avons pu ouvrir comme nous l’avions prévu 5 nouvelles boutiques au Vietnam. Nous avons réussi à maintenir notre chiffre d’affaires en 2020 grâce au marché intérieur. En 2021, nous nous efforcerons d’augmenter de 20 à 30% nos ventes dans le pays ”.   

Certaines entreprises de la filière agro-alimentaire ont profité de l’épidémie pour élargir leurs activités et augmenter leurs exportations. C’est le cas du groupe Hiên Lê qui envisage de construire une nouvelle usine en 2021. Sa PDG Nguyên Thi Bao Hiên explique:  “En 2021, nous allons construire une nouvelle usine dont la capacité sera 7 fois supérieure à celle de notre usine actuelle. Elle devrait être mise en service en 2022. Nous allons également tenter d’attirer davantage d’investissements dans l’agriculture”. 

Le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam, Vu Tiên Lôc, note que 2020 a été une année difficile pour les entreprises vietnamiennes mais que la grande majorité d’entre elles ont été remarquablement réactives. Pour leur permettre de conquérir le marché domestique, il propose : “Les entreprises souhaitent que le gouvernement renforce sa coordination internationale pour endiguer l’épidémie en 2021. La stratégie de développement des entreprises dépend de l’évolution de la pandémie et des mesures gouvernementales mises en place. Il est donc essentiel de tout mettre en œuvre pour leur garantir un environnement sanitaire sûr et des conditions favorables à leur bon fonctionnement ”.

Pour se maintenir dans la course en 2021, les entreprises vietnamiennes doivent investir massivement dans la recherche et le développement, améliorer la qualité et la compétitivité de leurs produits et consolider leurs chaînes d’approvisionnement.-VOV/VNA

News Related

AUTRES NOUVELLES

L’essor des entreprises, une base importante pour la prospérité du pays

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé que le Vietnam avait la base pour atteindre son objectif de devenir un pays développé, avec l'apparition de nombreux grands groupes économiques. Le développement durable... Read more »

L’économie du Vietnam entre dans la catégorie modérément libre

Le score de liberté économique du Vietnam est désormais de 61,7, ce qui fait de son économie la 90e plus libre de l’indice de liberté économique 2021. Read more »

L’économie du Vietnam entre pour la première fois dans la catégorie modérément libre

Le score de liberté économique du Vietnam est désormais de 61,7, ce qui fait de son économie la 90e plus libre de l’indice de liberté économique 2021, sellon l’indice, publié par la Heritage... Read more »

Le RCEP booste la participation du Vietnam aux chaînes d’approvisionnement

La directrice du Centre pour l’OMC et le commerce international a analysé les opportunités et défis que le RCEP apporte au Vietnam avant de proposer des mesures pour tirer le meilleur parti de... Read more »

Samsung mise sur le Vietnam, son «bastion stratégique de R&D»

Samsung Vietnam, qui compte six usines avec environ 130.000 employés, prévoit d’étendre ses investissements avec la mise en place d’un centre de recherche et de développement (R&D). Read more »

L’essor des entreprises, la base importante pour la prospérité du pays

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé que le Vietnam avait la base pour atteindre son objectif de devenir un pays développé, avec l'apparition de nombreux grands groupes économiques. Le développement durable... Read more »

La Banque d’État surmonte les difficultés dues à l’épidémie de COVID-19

Afin de surmonter les difficultés causées par le COVID-19, le 5 mars, le gouverneur de la Banque d'État du Vietnam a publié un document demandant aux établissements de crédit et aux succursales de... Read more »

Central Retail s’engage pour le développement d’un environnement durable

Le groupe Central Retail au Vietnam a signé, le 5 mars à Hô Chi Minh-Ville, avec la compagnie Norsk Solar un accord de coopération dans l'installation et l'exploitation de l'énergie solaire dans les... Read more »

Le développement des entreprises constitue la base importante pour la prospérité du pays

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a affirmé que le Vietnam avait la base pour atteindre son objectif de devenir un pays développé, avec l'apparition de nombreux grands groupes économiques. Read more »

La Banque d’État surmonte les difficultés dues à l’impact de l’épidémie de COVID-19

Le gouverneur de la Banque d'État a publié un document demandant aux établissements de crédit et aux succursales de mettre en œuvre des mesures pour éliminer les difficultés causées par le COVID-19. Read more »