La FUF de médecine souffle son 15e anniversaire

Une quinzaine d’années se sont écoulées depuis l’ouverture de la filière universitaire de la Francophonie (FUF) à l’Université de médecine de Hanoï (UMH) en 2005.

Hanoi, 1er décembre (VNA) - Une quinzaine d’années se sont écoulées depuis l’ouverture de la filière universitaire de la Francophonie (FUF) à l’Université de médecine de Hanoï (UMH) en 2005. Depuis lors, ce programme intensif en français, sous le patronage de l’AUF, Agence universitaire de la Francophonie a apporté de nombreuses opportunités aux étudiants, enseignants et médecins vietnamiens de partir travailler ou faire des stages en France.

 

UMHLe Professeur Nguyên Huu Tu, vice-recteur de l’Université de médecine de Hanoï (UMH), prend la parole lors de la cérémonie du 15e anniversaire de la FUF de médecine. Photo : Hông Anh/CVN

Les bénéficiaires du programme ont pu se réunir à l’occasion du 15e anniversaire de la FUF de médecine qui s’est organisé le 28 novembre à Hanoï. Ils ont pu revoir en rétrospective ce parcours empli de succès en faveur des étudiants et enseignants de cette formation francophone de médecine.

"118 ans après son établissement, l’Université de médecine de Hanoï (UMH) est devenu de nos jours une des universités de premier rang du Vietnam, avec des programmes de formation qui ne cesse d’être améliorés afin de s’adapter à l’international", a affirmé le Professeur Nguyên Huu Tu, vice-recteur de l’UMH dans son discours d’ouverture de la cérémonie.

La FUF de médecine de l’UMH a été créé en 2005, en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie AUF. Ce programme a pour objectif de fournir aux médecins des connaissances professionnelles, un support linguistique pour bien maîtriser le français et leur apporte l’opportunité "de poursuivre des études postuniversitaires et d’exercer le métier de médecin dans des établissements de la santé francophones", a ajouté le vice-recteur.

Preuve de la qualité de la formation de l’UMH

 

UMHRemise des ouvrages en français par l’ambassade de France au Vietnam à l’UMH. Photo : Hông Anh/CVN

La formation francophone de médecine a largement prouvé la qualité de l’enseignement dispensé. En effet, une cinquantaine d’étudiants de chaque promotion de la FUF ont été sélectionné parmi les meilleurs candidats admis à la section de médecine générale du concours d’entrée à l’université de l’UMH. "Après 15 ans de fonctionnement, nous avons comptabilisé 835 étudiants ayant suivis ce programme, plus de 80 mémoires de fin d’études ont été soutenus en français devant le jury international et ont obtenu de très bonnes notes", a précisé Nguyên Huu Tu. En particulier, des centaines d’étudiants de la FUF de médecine ont reçu des bourses d’études et/ou de stages professionnels afin de poursuivre leurs études dans les établissements francophones. "Presque 800 étudiants se sont inscrits à ce parcours considéré comme très difficile, ça veut dire que demain, vous avez un corpus à la fois d’étudiants, d’anciens étudiants devenus maintenant médecins et qui peuvent transmettre toutes les valeurs acquises durant leurs années d’études ainsi que leur passion pour la science médicale", a constaté le Professeur Jean-Marc Lavest, directeur en Asie-Pacifique de l’AUF.

Ces résultats remarquables constituent une base fiable pour que l’UMH décide de continuer ce programme de formation en soulignant l’étroite collaboration avec ses partenaires francophones comme l’ambassade de France et d’autres organismes francophones, en vue de créer des ressources humaines de qualité au profit de la médecine du Vietnam. "Jusqu’à maintenant, nous sommes fiers que notre FUF à l’UMH fonctionne de plus en plus efficacement", a affirmé M. le vice-recteur.

Pour sa part, Nicolas Warnery, ambassadeur de France au Vietnam, a manifesté sa "grande joie et fierté" d’être présent avec l’UMH dans cette formation francophone, qui a su témoigner de "l’amitié entre le Vietnam et la France". En effet, de nombreux médecins et étudiants de médecine ont pu aller faire des études et stages en France, dans le cadre des bourses octroyées par le gouvernement français ou les organismes francophones comme l’AUF. Aussi à cette occasion, l’ambassade de France a offert un volume de 70 ouvrages médicaux en français à l’UMH dont la valeur équivaut à 5.000 euros.

Une génération dynamique et passionnée pour le français

 

UMHRemise de prix du Concours "Fragrançais à l’automne de Hanoï"  organisé par le Club francophone de l’UMH le 12 novembre 2020.

Photo : Club francophone de l’UMH/CVN


La cérémonie est aussi le lieu de rencontre des étudiants et anciens étudiants de la FUF de médecine qui ont eu de la chance de poursuivre leurs études ou leurs stages en France. Ces derniers n’ont pas hésité à partager leurs expériences et surtout leur passion pour la langue française durant leur séjour dans l’Hexagone.

"Ça fait 15 ans que j’ai mis les pieds en France. Au début, les difficultés étaient inévitables, en matière de barrière linguistique et, culturelle. Mais peu à peu, on a surmonte tous les problèmes et on s’adapte bien à la vie locale", a remarqué le professeur associé Hoàng Bùi Hai. Le chef du Service des urgences et réanimation de l’Hôpital de l’UMH a également souligné les opportunités exceptionnelles apportées aux étudiants qui continuent leurs études à l’étranger. "Tout d’abord, une nouvelle culture qui attend d’être découverte. Et surtout, les étudiants auront accès à l’une des médecines mondialement reconnues et pourront acquérir des connaissances, des savoir-faire et savoir-vivre nécessaires à leur métier", a-t-il ajouté.

Luong Thanh Lâm, étudiante en 5e année de l’UMH, aussi présidente du Club francophone de cet établissement, n’a pas caché sa passion pour la langue de Molière. "À l’entrée à l’université, je me suis dit qu’il faudrait apprendre une langue étrangère et j’ai opté pour le français. Cette belle langue m’apporte effectivement de meilleures opportunités pour accéder à la médecine française qui de plus collabore étroitement avec celle du Vietnam", a confié la jeune. Elle a aussi avoué son "vœu d’être admis au programme DFMS (diplôme de formation médicale spécialisée en France) à l’avenir".

Un chemin de 15 ans a été parcouru mais compte tenu de son efficacité, le programme intensif en français de l’UMH continuera certainement à rayonner afin de fournir de meilleurs médecins au service de la Santé du Vietnam. - CVN/VNA
source
News Related

AUTRES NOUVELLES

Une délégation de travail de la 4e zone navale en route vers Truong Sa

Une délégation du Commandement de la 4e zone navale est partie le 10 janvier de Cam Ranh en direction de Truong Sa pour apporter un Têt complet aux cadres, soldats et habitants de... Read more »

COVID-19: le Japon ajuste sa politique d’immigration pour les étrangers

Le gouvernement japonais projette de suspendre la délivrance du permis d'entrée pour les voyageurs d'affaires de 11 pays et territoires, y compris le Vietnam, selon la télévision japonaise NHK. Read more »

COVID-19: le Japon suspendra l’octroi des permis d’entrée aux Vietnamiens

Les responsables du gouvernement japonais projettent de suspendre la délivrance du permis d'entrée pour les voyageurs d'affaires de 11 pays et territoires, y compris le Vietnam. Read more »

13e Congrès national du Parti: le Vietnam deviendra un pays prospère et heureux

Le docteur Evgeny Kobelev, premier vice-président de l'Association d'amitié Russie-Vietnam, a écrit un article sur le Vietnam à l’approche du 13e Congrès national du Parti communiste du Vietnam. Read more »

COVID-19: Suspension des vols en provenance du Royaume-Uni et d’Afrique du Sud

Le Vietnam a décidé de suspendre temporairement l'autorisation des vols entrants en provenance des pays et territoires touchés par la nouvelle variante du SARS-CoV-2 dont le Royaume-Uni et l'Afrique du Sud Read more »

Le Vietnam fait partie des dix pays ayant le taux de chômage le plus bas au monde

Photo d’illustration : dantri.com.vn. Nhân Dân en ligne – Le taux de chômage du Vietnam est de 2,48 %, celui des zones urbaines étant maintenu en dessous de 4 %. Cela fait du... Read more »

De graves conséquences de l’agent orange aux générations vietnamiennes, selon un journal allemand

Les États-Unis ont cessé de pulvériser l'agent orange/dioxine à travers le Vietnam il y a 50 ans et les gens souffrent encore de graves défauts héréditaires à ce jour. Read more »

Hanoï souhaite coopérer avec la BM dans l’administration urbaine

Le secrétaire du Comité du Parti de Hanoï, Vuong Dinh Hue, a reçu, mardi 12 janvier à Hanoï, la directrice nationale de la Banque mondiale au Vietnam, Carolyn Turk. Read more »

Un projet sud-coréen aide à améliorer la capacité du Vietnam d’évaluation et de gestion des terres

Une conférence a eu lieu le 12 janvier à Hanoï pour examiner un projet visant à renforcer la capacité du Vietnam en matière de tarification foncière et de système d’information foncière basé sur... Read more »

Truong Hoà Binh récompense l’excellence en journalisme sur la sécurité routière

Le vice-Premier ministre Truong Hoà Binh a honoré ce mardi les lauréats du prix de journalisme sur la sécurité routière 2020 du comité national de la Sécurité routière. Read more »