La foresterie communautaire, un outil efficace contre la pauvreté

La mise en œuvre du Fonds de protection et de développement des forêts, en association avec la rétribution des services de gestion forestière en faveur des populations locales, a obtenu de bons résultats.

Hanoi (VNA) – Ces dernières années, la mise en œuvre du Fonds de protection et de développement des forêts du Vietnam, en association avec la politique de rétribution des services de gestion forestière en faveur des populations locales, a obtenu de bons résultats.
La foresterie communautaire, un outil efficace contre la pauvretéSitué dans la province de Tây Ninh (Sud), le Parc national de Lo Go - Xa Mat comprend 23.652 ha de forêt naturelle. Photo : VNA

Dans la province de Kon Tum (Hauts Plateaux du Centre), en 2019, le Fonds provincial de protection et de développement des forêts a versé plus de 255 milliards de dôngs à trois groupes de particuliers et de collectifs impliqués dans la protection et le développement des forêts. Il s’agit du groupe des propriétaires forestiers ; de celui des comités populaires des communes ; et de celui des foyers, particuliers et communautés villageoises.

Pour le groupe des foyers, particuliers et communautés villageoises, ledit Fonds a versé plus de 32 milliards de dôngs, aidant les habitants, notamment ceux qui vivent dans les zones reculées, les régions essentiellement peuplées d’ethnies minoritaires, à augmenter leurs revenus, contribuant à réduire le niveau de pauvreté.

La commune de Dak Pxi est une localité reculée du district de Dak Ha, de la province de Kon Tum, où 92% des habitants sont de l’ethnie minoritaire Xê Dang. L’activité principale reste liée à l’agriculture, les revenus sont très modestes et les conditions de vie difficiles. Récemment, les habitants de Dak Pxi ont été comblés de recevoir une rétribution provenant du Fonds provincial de protection et de développement des forêts et distribuée par le Comité populaire de la commune.

Améliorer les conditions de vie

En participant à la protection et au développement des forêts, les populations locales peuvent dégager des revenus supplémentaires, améliorant progressivement leur niveau de vie. En 2019, la commune a compté 470 ménages ayant reçu une rétribution pour un montant total de plus de 3,6 milliards de dôngs. L’argent distribué provenant des services environnementaux forestiers.

M. A Rin, 43 ans, domicilié dans le village 8, commune de Dak Pxi, fait savoir qu’auparavant, l’économie de sa famille dépendait principalement de la production de riz et de manioc sur une superficie de 8 hectares. Lui et sa femme ont sept enfants, donc même s’ils travaillent dur, ils rencontrent beaucoup de difficultés pour joindre les deux bouts.

“Depuis que notre famille participe à la protection et au développement de la forêt, nous avons plus de revenus pour notre vie quotidienne et pour investir dans l’activité agricole en pouvant acheter des semences et des engrais. Cette année, ma famille gère 20,85 ha de forêt, ce qui nous permet de recevoir un montant de plus de 17,8 millions de dôngs”, confie A Rin avec joie et fierté. Et de poursuivre : “Nous sommes enchantés, notre vie est bien plus stable désormais. Nous avons enfin pu acheter une moto, et même un poste de télévision”.

Un autre habitant de la commune de Dak Pxi, A Ngôn, 49 ans, fait savoir que sa famille est nombreuse avec 12 enfants, mais la superficie de ses terres cultivables est très limitée, tout juste 800 m2 de rizière. Pour gagner leur vie, tous les membres de la famille doivent trouver des emplois saisonniers.

Participant à la protection et au développement de la forêt, la famille d’A Ngôn a ainsi pu avoir un revenu supplémentaire. L’an passé, elle a reçu 7,6 millions de dôngs du Fonds provincial de protection et de développement des forêts. C’est un apport substantiel pour la famille.

Le président du Comité populaire de la commune de Dak Pxi, Nguyên Phuc Doan, a déclaré que la rétribution des services de gestion forestière en faveur des ménages, individus et communautés, permet de sensibiliser de la population à l’importance de protéger les forêts. Les habitants sont plus responsables de la superficie forestière qui leur est confiée.

Ainsi, grâce à ces revenus, la vie de la population s’est considérablement améliorée. Les sommes sont consacrées au paiement des frais d’études des enfants, au développement de la production agricole...

Une répartition des dépenses équilibrées
La foresterie communautaire, un outil efficace contre la pauvretéLa province de Hà Tinh (Centre) compte près de 217.000 ha de forêt naturelle. Photo : VNA

Les communautés locales sont aussi bénéficiaires de cette politique et assurent ensuite une répartition des dépenses équilibrées. Environ 50% du montant reçu est consacrée aux travaux de protection des forêts, 20% aux activités communautaires et 30%, au développement économique local. Cette année, la commune de Dak Pxi met en place un projet d’élevage porcin soutenu par les habitants locaux.

La population locale peut emprunter 30% de l’argent que reçoit la communauté villageoise afin de développer la production. L’un des projets importants de la commune est justement de construire de nouveaux modèles d’exploitations agricoles, d’économie familiale, d’élevage combiné avec les cultures traditionnelles pour un développement économique durable.

“En 2016, le taux de pauvreté de la commune était de 64,37%, puis fin 2019 il est tombé à 42,5%. Bien qu’il s’agisse d’un résultat modeste par rapport au plan fixé, ce succès résulte de la contribution significative des rétributions des services de gestion forestière. La vie de la population s’améliore progressivement”, fait savoir le président du Comité populaire de la commune de Dak Pxi.

Le directeur du Fonds de protection et de développement des forêts de la province de Kon Tum, Hô Thanh Hoàng, indique que, chaque année, ce Fonds, en collaboration avec les gardes forestiers et les autorités locales, organise des dizaines de séminaires au niveau communal pour sensibiliser les populations locales à la protection des forêts, présenter des modèles de production efficaces pouvant les aider à utiliser correctement leur revenus provenant des services de gestion forestière. – CVN/VNA

News Related

AUTRES NOUVELLES

Le Vietnam fait partie des dix pays ayant le taux de chômage le plus bas au monde

Photo d’illustration : dantri.com.vn. Nhân Dân en ligne – Le taux de chômage du Vietnam est de 2,48 %, celui des zones urbaines étant maintenu en dessous de 4 %. Cela fait du... Read more »

De graves conséquences de l’agent orange aux générations vietnamiennes, selon un journal allemand

Les États-Unis ont cessé de pulvériser l'agent orange/dioxine à travers le Vietnam il y a 50 ans et les gens souffrent encore de graves défauts héréditaires à ce jour. Read more »

Hanoï souhaite coopérer avec la BM dans l’administration urbaine

Le secrétaire du Comité du Parti de Hanoï, Vuong Dinh Hue, a reçu, mardi 12 janvier à Hanoï, la directrice nationale de la Banque mondiale au Vietnam, Carolyn Turk. Read more »

Un projet sud-coréen aide à améliorer la capacité du Vietnam d’évaluation et de gestion des terres

Une conférence a eu lieu le 12 janvier à Hanoï pour examiner un projet visant à renforcer la capacité du Vietnam en matière de tarification foncière et de système d’information foncière basé sur... Read more »

Truong Hoà Binh récompense l’excellence en journalisme sur la sécurité routière

Le vice-Premier ministre Truong Hoà Binh a honoré ce mardi les lauréats du prix de journalisme sur la sécurité routière 2020 du comité national de la Sécurité routière. Read more »

Ho Chi Minh-Ville souhaite continuer de bénéficier du soutien des ONG

L'Union des organisations d'amitié de Ho Chi Minh-Ville a tenu mardi sa conférence annuelle 2020 avec les organisations non gouvernementales étrangères en activité dans la mégapole du Sud. Read more »

Ho Chi Minh-Ville crée une unité spécialisée dans la lutte contre la cybercriminalité

La Police de Ho Chi Minh-Ville a annoncé mardi les décisions concernant la création et l’organisation d'une unité chargée de la cybersécurité et de la prévention et de la lutte contre la... Read more »

Plusieurs écoles au Nord ferment leurs portes en raison de l’impact du froid vif

Nhân Dân en ligne – Le Nord et le Centre-Nord subissent toujours le 11 janvier un froid vif et dommageable, selon le Centre national de prévisions météorologiques et hydrologiques. Le froid frappe le... Read more »

Pour que les ouvriers puissent fêter un Têt décent

A l’approche du Têt, un programme « Têt covivial – Connexion d’amour » s’est déroulé le 10 janvier à Quê Vo, un district de la province de Bac Ninh (Nord). Read more »

Des cadeaux du Têt en direction de Truong Sa

Quatre bateaux transportant des produits nécessaires pour le Têt sont partis dimanche 10 janvier de Cam Ranh en direction de Truong Sa. Read more »