La classe CáRô et son aventure des arts contemporains

La classe d’art contemporain CáRô (@caroartsworkshop) de Linh Lê et Thai Hà s’est récemment tenue à Hô Chi Minh-Ville avec le soutien de la galerie Quynh, de la galerie Sàn Art et de l'Institut Goethe. Une belle initiative pour les jeunes amateurs d’arts dans leur découverte et leur compréhension des fondamentaux artistiques du pays et du monde.




CáRô, classe, atelier, art contemporain, Hô Chi Minh-Ville La classe CáRô à l’exposition "Am I Superwoman ?", le 12 décembre à la galerie Sàn Art, à Hô Chi Minh-Ville. Photo : NVCC/CVN
Une vingtaine de jeunes femmes et de jeunes hommes ont participé à la classe d’art contemporain tout à fait inédite dont les premiers cours ont eu lieu en septembre 2020 dans la galerie Quynh (1er arrondissement de Hô Chi Minh-Ville). En quelques mois, ils se sont formés à l’histoire de l’art contemporain, à ses évolutions ainsi qu’à ses techniques.

Ses deux fondatrices, Linh Lê (diplômée de l’Académie des beaux-arts de Nanyang - Nanyang Academy of Fine Arts de Singapour) et Thai Hà (diplômée de l’University College de Londres - UCL), nourrissaient le désir de développer ce projet depuis longtemps, avant de finalement se lancer et de rencontrer un certain succès. Elles ont décidé de nommer leur classe d’art contemporain "CáRô" ("la perche" en français).

Ainsi perchés dans les belles œuvres artistiques, les élèves étudient l’histoire de l’art, de manière théorique et même scientifique, ayant recours à des schémas, des notions précises et replaçant les œuvres dans leur contexte historique et géographique. Le cours cherche à améliorer les compétences en analyse visuelle, en recherche artistique, ainsi que la pensée critique de ces amateurs d’art.

Par les sujets traités et les méthodes employées, les cours ne peuvent s’adresser à tout le monde et les formatrices ciblent un public en particulier. "Nous traitons des théories et de l’histoire de l’art. C’est pourquoi les enfants ne peuvent pas suivre notre classe. En fait, la classe convient plutôt aux adolescents de 14 à 19 ans", a déclaré Thai Hà.

"Tous les adolescents ne bénéficient pas des conditions et du temps nécessaires pour étudier les arts. J’ai voulu organiser cette classe pour que les amoureux de l’art puissent comprendre les concepts et les notions de l’art contemporain", a ajouté Linh Lê.

Découvrir les arts contemporains

CáRô, classe, atelier, art contemporain, Hô Chi Minh-Ville Une séance de la classe CáRô, en septembre 2020 à Hô Chi Minh-Ville. Photo : NVCC/CVN
Malgré plusieurs années passionnantes à l’étranger, Linh Lê et Thai Hà voulaient dès le début inclure les nouveaux arts du Vietnam dans le contenu de la classe CáRô.

"À côté des connaissances de base sur l’art contemporain, nous voulions aussi qu’ils comprennent les caractéristiques et les points forts de l’art vietnamien. Par exemple, la laque vietnamienne est complètement différente de tout ce qui se fait dans le monde", a-t-elle ajouté.

Que ce soit à propos de l’art d’ailleurs ou du Vietnam, les jeunes élèves ressortent satisfait et plus apte à apprécier des œuvres. Après sa classe de septembre, Nguyên Trâm Anh, 19 ans, a partagé : "J'étudie le droit mais j’aime aussi l'art. Avant, j'allais rarement à des expositions parce que je ne comprenais rien aux concepts artistiques. Désormais, j'invite souvent mes amis à y aller avec moi car j'arrive facilement à comprendre l’esthétique de chaque œuvre. J'apprends aussi à dessiner pour me divertir après les cours à l’université."

Le succès de la classe CáRô doit certainement à l’enthousiasme, au dynamisme et à l’ouverture d’esprit de leurs enseignants. Selon Phuong Thao, 18 ans, chaque personne est parvenue à la suite de la formation à mieux comprendre les œuvres artistiques. "Grâce à cette classe, tout le monde a pu comprendre les concepts artistiques à partir de différentes perspectives."

Il est probable que la classe CáRô contribue, peut-être de manière modeste, à la formation d’une nouvelle génération d’amoureux des arts. Et il est possible d’espérer que ces jeunes sauront préserver les valeurs uniques de l’art vietnamien à l’ère de la mondialisation et des échanges culturelles.

Thanh Hang/CVN
News Related

AUTRES NOUVELLES

Ngô Son Dinh, l’haltérophilie dans la peau

Le nom de Ngô Son Dinh résonne aujourd’hui de manière familière auprès de tous les passionnés d’haltérophilie du Vietnam. À 20 ans, il est actuellement l’un des sportifs les plus prometteurs du pays... Read more »

Entre Hanoï et Phú Quang, une grande histoire d’amour

Hanoï, ses rues, son ambiance et son art de vivre ont toujours mis en émoi les artistes. À l’image du compositeur Phú Quang, dont le répertoire de plus de 600 chansons a largement... Read more »

Le tissage traditionnel des habits des Pà Then

Les Pà Then vivent principalement dans les communes de Tân Trinh et Tân Bac du district de Quang Binh, province montagneuse de Hà Giang (Nord). Read more »

Agrandir la zone piétonne à Hanoi

Nhân Dân en ligne – Bonne nouvelle pour les Hanoiens. Le comité populaire de l'arrondissement de Hoàn Kiêm a fait savoir que depuis le premier janvier dernier, la zone piétonne de la capitale... Read more »

Le cinéma vietnamien défie la pandémie

Après une année ébranlée par l’épidémie de COVID-19, le marché cinématographique national, comme tous les autres domaines, a déploré une chute importante de son chiffre d’affaires et du nombre de films projetés. Heureusement,... Read more »

Restauration de la zone du mémorial national dédiée au Président Hô Chi Minh

Photo : NDEL. Nhân Dân en ligne – Le Comité populaire de Nghê An a publié, le 13 janvier, un plan de préservation et de restauration de la zone du mémorial national dédié... Read more »

Le 12e festival du film japonais attendu au Vietnam

La 12e édition du festival du film japonais se tiendra du 23 au 29 janvier à Hô Chi Minh-Ville. Cette manifestation sera organisée par le Centre japonais d’échange culturel au Vietnam, en partenariat... Read more »

Un photographe de la guerre du Vietnam reçoit la Médaille nationale des arts des États-Unis

Le photojournaliste américano-vietnamien Nick Ut a reçu le 13 janvier (heare locale) à la Maison Blanche aux États-Unis la National Medal of Arts du gouvernement américain. Read more »

La comédie «Les Misérables» sera jouée de nouveau sur la scène de l’Opéra de Hanoï

La comédie musicale «Les Misérables» sera jouée de nouveau sur la scène de l’Opéra de Hanoï du 18 au 21 janvier 2021 après avoir fait la salle comble en novembre 2020 toujours à... Read more »

L’architecte Vo Trong Nghia reçoit un prix asiatique

Vo Trong Nghia Architects (VTN Architects) a obtenu le DFA Design for Asia Awards 2020 dans la catégorie "Environmental Design - Home & Residential Spaces" (Conception environnementale - Logement et espaces résidentiels). Read more »