La BAD prévoit une croissance vietnamienne de 1,8% en 2020

Selon les prévisions de la BAD, l’économie vietnamienne devrait croître de 1,8% en 2020 au milieu du coronavirus et rebondir l’année prochaine. Le PIB de la région devrait se contracter de 0,7 % en 2020.

Hanoi (VNA) - L’économie vietnamienne devrait croître de 1,8% en 2020 au milieu du coronavirus et rebondir l’année prochaine, tandis que les économies en développement d’Asie se contracteront cette année pour la première fois depuis six décennies, mais renouera avec la croissance en 2021, a prévu la Banque asiatique de développement (BAD) dans son récent rapport.

La BAD prévoit une croissance vietnamienne de 1,8% en 2020Le pont Nhât Tân, le premier pont à haubans de la capitale vietnamienne Hanoi. Photo : VNA

L’expert économique de la BAD, Nguyên Minh Cuong, a déclaré que l’économie vietnamienne devrait progresser de 1,8% en 2020 au milieu de la pandémie de Covid-19 et rebondir à 6,3% en 2021.


La baisse de la consommation intérieure et la faiblesse de la demande mondiale causées par le Covid-19 ont nui à l’économie vietnamienne plus que prévu, a-t-il expliqué.

Cependant, selon l’expert économique de la BAD, le pays se rétablit plus rapidement que la plupart des économies similaires dans la région, grâce aux avantages de la participation à des accords commerciaux bilatéraux et multilatéraux.

En outre, les signaux positifs des tendances mondiales du commerce, des investissements et de la production influenceront l’économie vietnamienne dans un proche avenir, a-t-il indiqué.

Ralenties par la pandémie de Covid-19, les économies émergentes d’Asie n’émergent plus. Pour la première fois depuis 1960, les 46 pays en développement du continent (l’Australie et le Japon n’en font pas partie) devraient même entrer en légère récession en 2020.

Selon la «Mise à jour sur les perspectives de développement asiatiques (ADO) en 2020» de la BAD, publiées mardi 15 septembre, leur produit intérieur brut (PIB) devrait se contracter de 0,7 % en 2020, avant de rebondir à 6,8 % en 2021.

Environ les trois quarts des économies de la région devraient afficher une croissance négative en 2020.

Les prévisions d’inflation pour les pays en développement d’Asie sont révisées à la baisse à 2,9% cette année contre 3,2% prévues en avril, en raison de la faiblesse des prix du pétrole et de la faible demande.

L’inflation pour 2021 devrait encore diminuer pour s’établir à 2,3%.

La plupart des économies de la région Asie-Pacifique peuvent s’attendre à un chemin de croissance difficile pour le reste de 2020, a déclaré le chef économiste de la BAD Yasuyuki Sawada.

La menace économique posée par la pandémie de Covid-19 reste potentielle, car des premières vagues prolongées ou des flambées récurrentes pourraient entraîner de nouvelles mesures de confinement, a-t-il noté.

Il a ajouté que des mesures cohérentes et coordonnées pour faire face à la pandémie, avec des priorités politiques axées sur la protection des vies et des moyens de subsistance des personnes qui sont déjà les plus vulnérables, et assurant un retour au travail en toute sécurité et une reprise des activités économiques, continueront d’être cruciales pour garantir que la relance éventuelle de la région soit inclusive et durable.

Pour atténuer le risque, les gouvernements de la région ont fourni toute une série de réponses politiques, y compris des programmes de soutien politique - principalement une aide au revenu - s’élevant à 3,6 billions de dollars, soit environ 15% du PIB régional.

La Chine est l’une des rares économies de la région à résister à la récession. L’économie chinoise devrait progresser de 1,8% cette année et de 7,7% en 2021, avec les mesures de santé publique réussies créant une plate-forme de croissance.

En Inde, où les dépenses des consommateurs et des entreprises se sont taries pendant le confinement, le PIB a plongé de 23,9% au premier trimestre de son année fiscale et devrait chuter de 9% dans l’année fiscale 2020 avant de se redresser à 8% l’an prochain.

Les sous-régions en développement d’Asie devraient accuser une croissance négative cette année, à l’exception de l’Asie de l’Est qui devrait croître de 1,3% et se redresser fortement à 7% en 2021.

Certaines économies fortement tributaires du commerce et du tourisme, en particulier dans le Pacifique et en Asie du Sud, font face à des contractions à deux chiffres cette année.

Les prévisions suggèrent que la plupart des pays en développement d’Asie se redresseront l’année prochaine, à l’exception de certaines économies du Pacifique, notamment les îles Cook, les États fédérés de Micronésie, les îles Marshall, Palau, Samoa et Tonga. – VNA

News Related

AUTRES NOUVELLES

Le président américain Donald Trump annonce sa participation au 27e Sommet de l’APEC

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi qu'il participerait au 27e Sommet du Forum de Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), qui se tiendra en ligne le 20 novembre. Read more »

APEC 2020 : les dirigeants appellent à un commerce ouvert et multilatéral

Les dirigeants des économies membres de l'APEC ont appelé le 19 novembre à un commerce ouvert et multilaréal, en vue de soutenir l’économie mondiale touchée par l'épidémie de Covid-19. Read more »

Dialogue de l’APEC: efforts pour reconstruire l’APEC après l’épidémie de COVID-19

L'épidémie de COVID-19 a un impact sérieux et à long terme sur les priorités économiques et commerciales de l'APEC, rendant le remodelage de l'APEC vraiment nécessaire. Read more »

L’IEA donne la priorité à la coopération énergétique avec l’ASEAN

Le 6ème dialogue des ministres de l’Energie de l’ASEAN (AMEM) et de l’Agence internationale de l'énergie (AIE) a eu lieu le 19 novembre à Hanoi. ​ Read more »

Défense : l’ASEAN et ses partenaires discutent des préparatifs de l’ADMM+

La réunion des hauts responsables de la défense de l’ASEAN et de ses partenaires (ADSOM+) s’est tenue en visioconférence jeudi 19 novembre sous la présidence du vice-ministre Nguyên Chi Vinh. Read more »

Le Premier ministre malaisien exhorte l’APEC à assurer un commerce libre et ouvert

Le Premier ministre malaisien Muhyiddin Yassin a exhorté les économies membres de l'APEC à assurer un commerce libre et ouvert. Read more »

Le Myanmar apprécie la présidence vietnamienne de l’ASEAN 2020

En dépit des défis, sous la direction du Vietnam en tant que président de l'ASEAN 2020, le bloc a atteint de nouveaux sommets, montrant au monde sa solidarité et sa résilience. Read more »

L’économie de l’Asie-Pacifique mène la reprise mondiale en 2021

L’économie de l’Asie-Pacifique (APAC) mène la reprise mondiale après le coronavirus, tirée par le contrôle de la pandémie, l’assouplissement du confinement et l’amélioration du commerce mondial. Read more »

ASEAN 2020 : le Vietnam transforme la crise en une opportunité de succès

Le nombre de plus de 80 documents approuvés lors du 37e Sommet de l'ASEAN et les conférences connexes est la preuve que le Vietnam a transformé la crise en une opportunité de... Read more »

ASEAN 2020 : l’Indonésie souligne la signification de la signature du RCEP

L'ambassadeur indonésien Ade Padmo Sarwono, a souligné que la signature du Partenariat régional économique global (RCEP) était "une réalisation la plus remarquable" de ce bloc régional en 2020. Read more »