Gia Lai, la terre des gongs

Gia Lai, la terre des gongs

Hanoi (VNA) – Les gongs du Tây Nguyên (Hauts Plateaux du Centre) ont été classés en 2005 au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Cette semaine, nous vous proposons de découvrir Gia Lai, l’une des cinq provinces du Tây Nguyên où l’art du gong fait partie de la culture locale.

Gia Lai, la terre des gongsPatrimoine culturel immatériel de l’Humanité. L’espace culturel des gongs du Tây Nguyên fait l’identité de la région. Photo: VOV


Pleiku Roh est un village rattaché à la ville de Pleiku, le chef-lieu de la province de Gia Lai. Avant 2008, ce village ne comptait qu’un seul groupe de joueurs de gongs dont les membres étaient tous âgés. Soucieux de perpétuer cet art musical si typique de la région, Siu Thum, a décidé d’en enseigner gratuitement la pratique aux jeunes villageois. Deux nouveaux groupes ont alors été créés, le premier destiné aux enfants et le second aux jeunes.

Le groupe des enfants compte aujourd’hui 17 membres qui se réunissent tous les soirs pour répéter. Un concert célébrant le Nouvel an lunaire sera organisé. Siu Thum partage: «Avant les jeunes de notre communauté étaient sur Internet et ne s’intéressaient pas à leurs traditions. Je suis passionné par la musique des gongs et j’ai eu envie de transmettre ma passion à la jeune génération. Aujourd’hui, de plus en plus de jeunes s’intéressent à cet art musical ancestral et unique ».

Siu Rên, le patriarche du village d’O, dans le district d’Ia Grai, explique que chaque famille J’rai doit au moins posséder un ensemble de gongs qui témoigne de sa fortune, de son prestige ou de son indépendance. Les gongs sont joués lors de cérémonies importantes, comme les obsèques, l’abandon du tombeau, le sacrifice du buffle ou l’inauguration d’une maison.

Gia Lai, la terre des gongsSiu Rên, le patriarche du village d’O. Photo: VOV

Siu Rên nous invite à découvrir ses deux ensembles qui couvrent tout un pan de mur : «Ce bel ensemble de gongs coûte la recette d’une récolte abondante. Je vais le léguer à mes enfants. Les gongs sont présents dans toutes les festivités et les rituels familiaux importants. Il est hors question de les vendre!».

Parmi les 5 provinces représentatives de la culture des gongs du Tây Nguyên, Gia Lai et ses 5.600 gongs est la plus dotée. Ces dernières années, tous les districts, toutes les villes, toutes les communes et tous les bourgs de la province ont organisé leur propre concours de gongs annuel.

Nguyên Xuân Hà, chef de la Chambre de la culture et de l’information de la ville de Pleiku, indique : «Avec les ensembles de gongs que nous offrons chaque année, les villages peuvent organiser des cours. Les patriarches et les aînés apprennent aux jeunes générations les œuvres classiques. Certains jeunes passionnés sont déjà très talentueux».

Depuis l’inscription des gongs du Tây Nguyên au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO, la province de Gia Lai a organisé plusieurs festivals pour valoriser et préserver cet art ancestral.

Nguyên Duc Hoàng, chef adjoint du Département provincial de la culture, des sports et du tourisme, fait savoir: «Gia Lai a accueilli en 2009 le Festival international des gongs et en 2018 le Festival culturel des gongs du Tây Nguyên. Nous envisageons d’introduire des cours de gongs à l’école».

Gia Lai ambitionne de faire découvrir ce patrimoine unique à un public plus large en l’associant notamment au festival des fleurs des tournesols mexicains, à la fête du volcan de Chu Dang Ya, à la fête culturelle et sportive des minorités ethniques et à la course des pirogues sur le fleuve Pô Cô. – VOV/VNA

News Related

AUTRES NOUVELLES

Le Vietnam accueillera la Compétition internationale de tennis masculin par équipes 2021

La Fédération mondiale de tennis a décidé de choisir le Vietnam pour accueillir la Compétition internationale de tennis masculin par équipes pour le 2e groupe de la Coupe Davis 2021 d'Asie-Pacifique 2021. Read more »

La Journée nationale de la poésie annulée à cause de l’épidémie de COVID-19

L’Association des écrivains du Vietnam a décidé d’annuler la Journée annuelle de la poésie vietnamienne, prévue le 26 février, en raison des développements complexes du COVID-19. Read more »

Hanoi : la rue de livres du Tết 2021

Nhân Dân en ligne – La rue de livres pour le Tết traditionnel du Buffle (Nouvel An lunaire) 2021, ayant pour thème « Offrir des connaissances au printemps – Se réunir pendant le Tết »,... Read more »

Demander une calligraphie, une belle coutume des Vietnamiens

Autrefois, à l’occasion du Têt, il était de coutume pour les Vietnamiens d’aller chez un maître ou un lettré pour lui demander de rédiger de jolis idéogrammes. Read more »

Réveiller les espaces patrimoniaux de Hanoï

Actuellement, beaucoup d’espaces publics ou d’ouvrages architecturaux historiques de Hanoï sont tombés dans l’oubli et leurs valeurs ne sont pas valorisées correctement. Heureusement, quelques projets artistiques sont déployés pour donner un nouveau souffle... Read more »

Une visio-conférence internationale sur la conservation de la diversité linguistique

Une visio-conférence internationale portant sur des questions pratiques de la conservation de la diversité linguistique a eu lieu à l’occasion de la Journée internationale de la langue maternelle. Read more »

Lancement d’un livre portant sur le Président Ho Chi Minh et le Noir

Nguyen Dai Trang a choisi le février pour lancer son livre "Ho Chi Minh: La Noir et des ouvrages sélectionnés sur le racisme", - moment pour honorer les patrimoines de la communauté... Read more »

La perspective optimiste de la peinture sur soie au Vietnam

Un second souffle semble récemment souffler sur le marché de la peinture sur soie. Il y a en effet de plus en plus de collectionneurs. Dans le passé, le nombre d’artisans de peinture... Read more »

Les fêtes printanières

Chaque année, pas moins de 8000 fêtes sont organisées au Vietnam. Les fêtes ayant trait à l’histoire représentent 4% du total et les fêtes religieuses, 16%. Read more »

Quand les joueurs de gongs Ede s’adaptent à la vie moderne

Au fur et à mesure que leur mode de vie et leurs coutumes ont changé, les Ede de la province de Dak Lak ont changé leur façon de jouer du gong. Read more »