Entre Hanoï et Phú Quang, une grande histoire d’amour

Hanoï, ses rues, son ambiance et son art de vivre ont toujours mis en émoi les artistes. À l’image du compositeur Phú Quang, dont le répertoire de plus de 600 chansons a largement été inspiré par la capitale millénaire.




Phú Quang, Hà Nội phố, nostalgie, Thanh Tùng Le compositeur Phú Quang. Photo : VNA/CVN Phú Quang est un musicien qui a de nombreuses "dettes fatales" envers Hanoï. Ses chansons sont la tristesse, l’angoisse et l’amour infini pour la ville à la culture millénaire.

Les mélomanes du pays ne peuvent pas oublier ses chansons d’amour sur Hanoï telles que Em ơi, Hà Nội phố (Toi, Hanoï), Im lặng đêm Hà Nội (Silence dans la nuit de Hanoï), Hà Nội ngày trở về (Retour à Hanoï)… Autant de belles mélodies qui font battre le cœur des gens, même ceux qui ne sont jamais venus à Hanoï. Nguyên Phú Quang est le benjamin d’une famille qui vit depuis sept générations à Hanoï. Il est né en 1949, sous le signe astrologique lunaire du Buffle, dans le contexte du début de la résistance contre le colonialisme français. Sa famille a été évacuée vers le district de Câm Khê de la province de Phú Tho (Nord), puis est retournée dans la capitale quand il avait 5 ans. Il a passé le reste de son enfance dans une petite maison de la rue Khâm Thiên.

En 1985, pour des raisons personnelles, Phú Quang a quitté Hanoï pour Hô Chi Minh-Ville. Ce n’est que plus de 20 ans plus tard qu’il est retourné dans la capitale. Pour lui, ces deux décennies loin de Hanoï furent marquées par une forte nostalgie.  Il y a peu de capitales dans le monde qui ont inspiré autant de chansons que Hanoï. Chaque auteur a exprimé à sa manière ses propres émotions. Nguyên Đinh Thi, par exemple, a choisi l’hiver 1946, au moment où la ville combattait les colonialistes français, pour écrire Người Hà Nội (Les Hanoïens). Hoàng Hiêp a puisé dans sa nostalgie lorsqu’il devait vivre à l’extérieur de Hanoï durant la guerre. Ce n’est qu’en 1984, à l’occasion de la célébration du 30e anniversaire de la libération de la capitale, qu’il présenta Nhớ về Hà Nội (Se souvenir de Hanoï).

Tremper sa plume dans la nostalgie

Phú Quang, Hà Nội phố, nostalgie, Thanh Tùng Des artistes se produisent lors d’un concert de Phú Quang organisé en juillet 2020.
Photo : TH/CVN

Pour Phú Quang, la nostalgie de Hanoï a nourri son inspiration. Elle se reflète dans sa chanson Em ơi, Hà Nội phố adaptée d’un poème de Phan Vu en 1986. Ce tube à grand succès ouvre la voie aux autres œuvres de Phú Quang sur la ville, également adaptées des poèmes et très appréciées du public. On peut citer : Hà Nội ngày trở về (Poème de Thanh Tùng) ; Im lặng đêm Hà Nội (Poème de Phan Thi Ngoc Liên) ; Một dại khờ, một tôi (Un gars stupide, moi - poème de Nguyên Trong Tao).

Phú Quang, surnommé le "compositeur des rues de Hanoï", a raconté que lors de sa première année à Hô Chi Minh-Ville, il avait eu de nombreuses difficultés pour s’adapter à sa nouvelle vie loin de sa ville natale. Un après-midi, il rencontra le compositeur Trân Tiên et le poète Phan Vu. "Quand Phan Vu nous a lu son long poème +Em ơi Hà Nội phố+, j’ai ressenti beaucoup d’émotions. Deux jours plus tard, la chanson homonyme est née. C’était en 1986. J’ai joué au piano et l’a chantée. Phan Vu m’a écouté avec attention et m’a dit que j’avais sublimé son poème", s’est souvenu Phú Quang. 

Em ơi Hà Nội phố est une des chansons sur Hanoï les plus interprétées par différents artistes comme feu l’"Artiste du Peuple" Lê Dung ; les "divas" Thanh Lam, Hông Nhung, My Linh ; les chanteurs Tuân Ngoc, Câm Vân, Duc Tuân. 

"Pourquoi Hanoï m’inspire-t-elle autant ? C’est très simple : c’est ma ville natale, j’y ai grandi. Ma maison s’est effondrée lors des bombardements des B52 américains. Je l’ai quittée avec nostalgie et j’y suis revenu avec joie", a confié le compositeur. 

Le Grand Prix "Pour l’amour de Hanoï"

Phú Quang, Hà Nội phố, nostalgie, Thanh Tùng Parmi les plus de 600 chansons composées par Phú Quang, une bonne partie ont été inspirées par son amour de Hanoï. Photo : Lê Minh Tuân/CVN Phú Quang se passionne toujours pour la beauté de Hanoï et le caractère des Hanoïens. Il a transformé cet amour en notes de musique. En octobre 2014, à l’occasion du 60e anniversaire de la libération de la capitale, il a été honoré en tant que "Citoyen d’élite de la capitale".

Six ans plus tard,, le compositeur s’est vu remettre le Grand Prix "Bùi Xuân Phai - Pour l’amour de Hanoï" 2020 (13e édition). Une consécration.

"Lors des débats pour choisir le lauréat du prix Bùi Xuân Phai 2020, tous les membres du jury sont tombés d’accord pour le remettre au compositeur Phú Quang. Ses chansons sur Hanoï ont une sensibilité très particulière. À travers ses œuvres, Phú Quang instille son amour pour la capitale dans le cœur de chacun", a estimé le poète Bang Viêt, ex-président de l’Association des lettres et des arts de Hanoï, membre du jury.

Quê Anh/CVN


 
News Related

AUTRES NOUVELLES

Da Nang préserve le site archéologique de Cham Phong Le

Le site archéologique de Cham Phong Le a été classé sur la liste des monuments municipaux de Da Nang (Centre). Read more »

Sortie de L’amant de La Havane, nouveau livre de l’écrivaine-voyageuse Dinh Hang

Auteure de Trop jeune pour mourir : Voyage en Amérique il y a 5 ans, Dinh Hang revient dans l’actualité littéraire avec son dernier ouvrage L’amant de la Havane, le récit d’un voyage... Read more »

Phan Khanh primée aux Tokyo International Foto Awards

Avec ses clichés The children dancing with gong et Drying fish, la photographe Phan Khanh a remporté deux prix d’or et d’argent lors du concours international de photographie Tokyo International Foto Awards... Read more »

En plein printemps, les fleurs de pamplemoussier ont le vent en poupe 

Chaque année, au mois de mars, les rues de la capitale sont envahies par les fleurs blanches et très parfumées de pamplemoussier. Le signe que le printemps s’est bien installé. Read more »

Le Vietnam organisera les 11es Jeux Para de l’Asie du Sud-Est en décembre

Le Vietnam accueillera officiellement les 11e Jeux Para de l’ASEAN (ASEAN Para Games 11) en décembre, avec 11 sports. Read more »

La beauté gracieuse de Hanoï à la floraison des fleurs de «sua» (Dalbergia tonkinensis)

À côté des lacs et des maisons à l'architecture française de l'ancien quartier, les arbres "sua" (Dalbergia bouruana) prennent également part au charme de Hanoï. Read more »

Le Vietnam organisera les 11e Jeux Para de l’Asie du Sud-Est en décembre

Le Vietnam accueillera officiellement les 11e Jeux Para de l’ASEAN (ASEAN Para Games 11) en décembre, avec 11 sports. Read more »

L’arrivée du printemps

Voici une belle poésie sur le printemps de Hoàng Hoa Mai. Read more »

Les rues de Hanoi se couvrent de feuilles jaunes et rouges

Nhân Dân en ligne – À la mi-février, les rues de la capitale Hanoi du Vietnam sont couvertes de feuilles rouges et jaunes, donnant un spectacle doux et romantique. Le coin de rue... Read more »

Aucune activité festive ne sera organisée à la Fête du temple des Rois Hùng

Photo d’iillustration : NDEL. Nhân Dân en ligne – La Fête du temple des Rois Hùng 2021 se tiendra avec uniquement les rituels principaux et les activités festives seront annulées en raison de... Read more »