Commerce post-coronavirus: le Vietnam regarde du côté de l’Afrique francophone

Le Vietnam se met à diversifier ses placements et ses partenaires commerciaux. Dans sa stratégie de relance commerciale, l’Afrique francophone constitue l’un de ses partenaires potentiels.

Hanoi (VNA) – Si la crise du Covid-19pénalise la croissance d’un grand nombre de pays et bouleverse les chaînes d’approvisionnement mondiales, elle entraine aussi des opportunités d’investissement.

Conscient des données de cette nouvelle conjoncture, le Vietnam se met dès à présent à diversifier ses placements et ses partenaires commerciaux. Dans sa stratégie de relance commerciale, l’Afrique francophone, qui couvre trente-deux États, constitue l’un de ses partenaires potentiels.

Commerce post-coronavirus: le Vietnam regarde du côté de l’Afrique francophoneChekou Oussouman, directeur de l’OIF Asie-Pacifique. Photo: Photo:MoIT

Peu prisé par les investisseurs européens et américains, le continent représente une vaste zone où habitent plus d’un milliard 300 millions de personnes, dont 45% sont des francophones. Malgré des instabilités politiques et des conditions infrastructurelles peu développées, l’Afrique francophone est un marché important pour le Vietnam, lui-aussi membre de l’Organisation internationale de la Francophonie. Celle-ci s’implique non seulement dans le développement de la langue française, mais également dans la coopération économique entre ses différents États membres, notamment pendant et après la crise, comme l’explique Chekou Oussouman, son directeur du bureau Asie-Pacifique.

«La pandémie a ébranlé tous les schémas qui existaient en matière de partenariats commerciaux et de prévisions économiques», constate-t-il. «Il faut réagir dès maintenant pour remédier à cette situation. La première chose à faire, c’est identifier les entreprises qui s’intéressent à se relancer, à se restructurer, à trouver de nouveaux débouchés ou des fournisseurs de matières premières. Nous essayons de présenter aux entreprises vietnamiennes et africaines les opportunités réelles qui existent pour qu’elles puissent se rencontrer.»

Parmi les 32 pays d’Afrique francophones, le Vietnam se concentre actuellement dans dix marchés que sont la Côte d’Ivoire, le Ghana, l’Égypte, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Cameroun, le Maroc, le Togo, le Mozambique et le Bénin.

Commerce post-coronavirus: le Vietnam regarde du côté de l’Afrique francophoneLê Hoàng Oanh, directrice du département des marchés d’Asie-Afrique. Photo: Photo:MoIT

«Notre pays exporte essentiellement du riz, qui représente un tiers du commerce extérieur avec l’Afrique francophone. Pour 2019, le chiffre d’affaire s’est élevé à 590 millions de dollars, soit 21% de nos exportations de riz. Le Vietnam y vend aussi du textile, des chaussures, des smartphones, des ordinateurs, des motos et des pièces détachées. Pour le Vietnam, l’Afrique francophone est un grand fournisseur de matières premières comme la noix de cajou, le coton, le cuivre, le bois et les meubles. Ces produits représentent jusqu’à 90% des importations vietnamiennes dans ces pays», dit Lê Hoàng Oanh, directrice du département des marchés d’Asie-Afrique, du ministère de l’Industrie et du Commerce.

En général, les échanges commerciaux avec l’Afrique francophone sont plus prometteurs qu’avec les autres pays africains. En 2019, la valeur des échanges commerciaux bilatéraux s’est établie à 4,5%, soit une hausse de 9,8% par rapport à 2018.

Commerce post-coronavirus: le Vietnam regarde du côté de l’Afrique francophoneCao Quôc Hung, vice-ministre de l’Industrie et du Commerce. Photo:MoIT

«Beaucoup de ces pays francophones ont mis en œuvre des réformes économiques afin d’améliorer leur environnement d’affaires et de s’intégrer à l’économie mondiale», note Cao Quôc Hung, vice-ministre de l’Industrie et du Commerce. «Ils cherchent des investisseurs pour moderniser leurs infrastructures et leurs grandes villes. Le revenu moyen et le nombre de personnes ayant des revenus avancés continuent de croître. Beaucoup d’institutions internationales ont prévu que dans quelques années, l’Afrique deviendrait l’un des nouveaux pôles de développement économique. C’est la raison pour laquelle, l’Afrique et l’Afrique francophone en particulier offrent d’énormes opportunités d’investissement pour les entreprises vietnamiennes.»

L’exploration et l’exploitation pétrolières, la transformation minière, la production chimique, l’agriculture, la transformation alimentaire, la construction et la télécommunication constituent les secteurs les plus prometteurs pour les entreprises vietnamiennes et africaines francophones.

«Prenons l’exemple de la coopération industrielle dans le café. Dans certains pays africains, il y a un grand besoin de restructurer les modèles de production. Le Vietnam dispose de ce savoir-faire, depuis la semence en passant par la transformation jusqu’au produit fini. Un autre exemple, dans le domaine des matériaux de construction. Le Vietnam est expert dans ce domaine alors qu’en Afrique, il y a des besoins énormes en matière de logements, mais aussi d’infrastructures. Ce sont de vraies opportunités de coentreprise et de co-investissement dans les deux sens», précise Chekou Oussouman.

Afin de rétablir les chaînes d’approvisionnement, interrompues par la crise du Covid-19, le ministère de l’Industrie et du Commerce vietnamien et l’Organisation Internationale de la Francophonie s’emploient à aider les entreprises, vietnamiennes et africaines, à mener des études de marché et à créer un nouveau réseau de partenaires commerciaux. – VOV/VNA


News Related

AUTRES NOUVELLES

Le Vietnam participe à la 17e Foire Chine-ASEAN (CAEXPO)

La 17e Foire Chine-ASEAN (China-ASEAN Expo - CAEXPO) s'est ouverte le 27 novembre à Nanning, capitale de la région autonome Zhuang du Guangxi en Chine. Read more »

La Chine, premier importateur de fer et d’acier du Vietnam

Selon le Département général des Douanes, de janvier à octobre, les entreprises dans le pays ont exporté près de 8 millions de tonnes d’acier et de fer pour une valeur de 4,2 milliards... Read more »

L’économie de marché à orientation socialiste

Pour faire du Vietnam un pays socialiste, le Parti communiste vietnamien a choisi de développer une économie de marché «à orientation socialiste». Read more »

Foxconn prévoit d’investir 270 millions d’USD pour accroître sa production au Vietnam

Selon Nikkei, Foxconn envisage de s'étendre au Vietnam avec un investissement de 270 millions d’USD, pour profiter des potentiels du Partenariat économique régional global (RCEP). Read more »

Le Vietnam, destination favorite des entreprises japonaises

L'investissement des entreprises japonaises au Vietnam devrait augmenter fortement lorsque la fermeture des frontières sera levée. Read more »

Neuf entreprises reçoivent les prix des Principes d’autonomisation des femmes

Neuf entreprises vietnamiennes ont reçu les prix des Principes d'Autonomisation des Femmes (Women's Empowerment Principles - WEPs) au niveau national lors d’une cérémonie tenue jeudi 26 novembre à Hanoï à l’occasion du 10e... Read more »

Le delta du Mékong recèle de nombreux produits très appréciés sur le marché mondial

L'agriculture du delta du Mékong recèle actuellement de nombreux produits très appréciés sur le marché mondial avec une demande croissante, tels que produits agricoles biologiques, crevettes, poissons tra, fruits, riz ... Read more »

Promotion de l’investissement sud-coréen au Vietnam

Le ministère de l'Industrie et du Commerce (MIC) fera tout son possible pour soutenir les entreprises sud-coréennes et attirer des investissements de haute qualité de la République de Corée. Read more »

Foxconn prévoit d’investir 270 millions de dollars pour accroître sa production au Vietnam

Selon Nikkei, Foxconn envisage de s'étendre au Vietnam avec un investissement de 270 millions USD, pour profiter des potentiels du Partenariat économique régional global (RCEP). Read more »

“Hanoï Midnight Sale” s’animera le soir du 27 novembre

Le programme "Hanoï Midnight Sale" aura lieu le soir du 27 novembre, sous les auspices du Service de l’industrie du commerce de Hanoï. Read more »