Après la pluie…

Ça ne pouvait pas tomber plus mal! Non contente de gâcher les festivités du Têt dans la province de Hai Duong, la pandémie de Covid-19 y aura ressurgi juste au moment des récoltes…

Hanoï (VNA) - Ça ne pouvait pas tomber plus mal! Non contente de gâcher les festivités du Têt dans la province de Hai Duong, la pandémie de Covid-19 y aura ressurgi juste au moment des récoltes…

Après la pluie…Poste de contrôle épidemique sur la Nationale 5 dans le district de de Lai Cach de Hai Duong (Photo : nhandan.com.vn)

Les restrictions de déplacement qui s’en sont suivies ont bien sûr empêché les agriculteurs d’assurer l’écoulement de leurs produits comme ils le faisaient d’ordinaire. Aussi le Service provincial de l’Industrie et du Commerce a-t-il mis en place une stratégie exceptionnelle et temporaire pour favoriser la circulation et la vente des produits, tout en veillant à respecter strictement les règles de préventions sanitaires.

Il a suffi qu’un premier cas de transmission locale y ait été détecté pour que la province de Hai Duong prenne aussitôt des allures de forteresse assiégée, avec des postes de contrôle à toutes ses entrées. Les agriculteurs se sont du coup retrouvés dans la quasi-impossibilité d’écouler leurs produits ou de s’approvisionner pour l’élevage. Conscient du problème, le Service de l’Industrie et du Commerce de Hai Duong s’est alors mis en relation avec les autorités sanitaires pour y apporter une solution.

Cette solution, elle consiste en un véritable protocole sanitaire, qui s’exerce aussi bien au moment de la récolte qu’au niveau du transport, tous les véhicules utilisés à cet effet devant être dûment désinfectés, comme nous l’explique Pham Thanh Hai, le chef du Service susmentionné.

«Vu l’évolution de l’épidémie, il a fallu prendre des mesures pour assurer la distribution des marchandises à l’intérieur de la province, mais aussi pour continuer à vendre nos produits agricoles à l’extérieur. Tous les produits sont désinfectés avant d’être emballés. Pareil pour les camions qui sont nettoyés de fond en comble à chaque poste de contrôle», nous indique-t-il.

Après la pluie…Le supermarché Big C propose aux consommateurs des rabais sur des produits agricoles de Hai Duong (photo: baochinhphu.vn)

Dans le district de Chi Linh, qui est un épicentre de l’épidémie, les agriculteurs doivent faire face à des difficultés plus grandes encore. Mais là encore, force est de constater que pour chaque problème, il y a une solution. Sur place, les produits de première nécessité sont acheminés avec des précautions plus grandes encore.

Tous les conducteurs entrant ou sortant de Chi Linh sont tenus de remplir une déclaration médicale et de présenter des certificats émanant des autorités locales. Quant aux agriculteurs, ils ont repris un semblant d’activité, en attendant des jours meilleurs, et en veillant, bien entendu, au respect le plus absolu des consignes sanitaires.

Pour l’instant, 4000 hectares de rizières sont ainsi en cours d’exploitation. C’est un «mieux que rien» qui, eu égard au contexte, revêt une importance capitale, comme nous le fait remarquer Nguyên Thi Quê, la présidente de l’association des agriculteurs.

«Les agriculteurs sont toujours à pied d’œuvre, même s’ils sont bien évidemment soumis à des règles sanitaires particulièrement strictes. Le repiquage a pu être achevé juste avant le Nouvel an, et ça, c’est un bon signe…», nous dit-elle.

De nombreux distributeurs, mais aussi des chaînes de supermarchés viennent à la rescousse... C’est le cas de Go!, qui n’hésite pas à proposer des promotions sur les produits agricoles de Hai Duong. Même chose pour VinMart, VinMart+ et Saigon Co.op, qui ont décidé de se lancer à corps perdu dans cette campagne de «sauvetage» de Hai Duong, au risque - assumé - de passer par pertes et profits. Mais pour Pham Thi Hai My, qui est la directrice adjointe de Co.opmart Hà Nội, jamais l’hygiène n’a été mieux garantie…

«Je dirais qu’en moyenne, nous vendons de 7 à 8 tonnes de produits agricoles chaque jour. L’hygiène alimentaire et les règles de prévention sanitaires sont bien évidemment strictement respectées. Notre but est simple: il s’agit de venir en aide aux agriculteurs dans une période particulièrement difficile, et tant pis s’il n’y a pas de profit à court terme…», nous indique-t-elle.

C’est dans les moments de crise qu’il faut savoir se serrer les coudes... Ce qui est en train de se passer, avec et vis-à-vis des agriculteurs de Hai Duong le démontre largement. Et puis comme le dit si bien l’expression, «après la pluie…». -VOV/VNA

News Related

AUTRES NOUVELLES

VPI et PVOIL recherchent sur les batteries et les stations de recharge des voitures électriques

L’Institut d’étude pétrolier du Vietnam (VPI) et la PetroVietnam Oil Corporation (PVOIL) ont convenu de mener des recherches sur les batteries et les stations de recharge des voitures électriques. Read more »

Hanoï devrait attirer 40 milliards d’USD au cours des cinq prochaines années

Hanoï a élaboré un plan visant à attirer entre 30 et 40 milliards d’USD d'investissements directs étrangers au cours de la période 2021-2025, a déclaré le directeur adjoint du Service municipal du plan... Read more »

Électricité : mise en service de la première sous-station numérique 

La première sous-station numérique de la Compagnie nationale de transport du courant électrique a été mise en service lundi 19 avril. Read more »

Hanoï devrait attirer 40 milliards de dollars d’IDE au cours des cinq prochaines années

Hanoï a élaboré un plan visant à attirer entre 30 et 40 milliards de dollars d'investissements directs étrangers (IDE) au cours de la période 2021-2025. Read more »

Hoa Phat construira une usine de conteneurs à Ba Ria – Vung Tau

La première usine de conteneurs construite par Hoa Phat à Ba Ria - Vung Tau devrait livrer ses premiers produits en 2022. Read more »

La filière vietnamienne des mangues vise 650 millions de dollars d’exportations d’ici 2030

En 2020, le chiffre d'affaires à l’export des mangues a atteint plus de 180 millions de dollars. Cependant, il s’agissait d’un chiffre modeste contre la valeur d’exportation du secteur national des fruits et... Read more »

Le marché du pangasius reprend des couleurs après une année 2020 morose

En mars 2021, les exportations vietnamiennes de poissons tra (pangasius) ont atteint 137 millions d’USD, en hausse de 11% en un an, portant le total en 3 mois à 336 millions (+0,6%). Read more »

Les importations vietnamiennes d’automobiles progressent de 69,1% en mars

Selon un récent rapport du Département général des Douanes, en mars, près de 17.000 véhicules finis de toutes sortes - dont 92% d'automobiles de moins de 9 places et monospaces - ont été... Read more »

Le Vietnam, premier fournisseur de fruits à Taïwan

Au cours des premiers mois de cette année, le volume de fruits vietnamiens importés à Taïwan ont fortement augmenté. Le Vietnam est le plus grand fournisseur de fruits sur ce marché. Read more »

Directeur général de HSBC Vietnam: Accueillir les flux d’IDE pour aider le Vietnam à se développer fortement

Lorsque le monde commencera à se remettre de la pandémie de Covid-19, l'avenir du Vietnam sera meilleur et les flux d'IDE vers ce pays reviendront fortement. Read more »